Deux hommes font entrer une petite fille dans une cage de sado-masochisme

Faits-divers

mise à jour le 30/07/22

La scène est surréaliste… elle se passe en Allemagne, à Berlin. Une petite fille tout d’abord à l’extérieur d’une cage, regarde un adepte du « Puppy Play », qui une discipline qui consiste à se déguiser en petit chiot à qui on attribue des caractéristiques comme l’innocence. Une pratique fétichiste en vogue dans la communauté gay, comme le souligne le site gay Têtu.


Derrière la cage, nous pouvons apercevoir l’inscription Quälgeist Berlin eV qui est un établissement de 300 m2 BDSM (pour « bondage, discipline, domination, soumission, sado-masochisme ») où l’on organise des ateliers sado-maso pour y assouvir ses fantasmes avec une variété d’options de jeu et autres équipements à usage sexuel comme la croix de Saint-André, bancs d’étirement, espaliers, poulies, cage suspendue… Des journées sont organisées avec des adultes déguisés en bébés à qui on fait des câlins, on change leurs couches, ils dessinent et si les bébés/adultes ne sont pas sages, ils peuvent être punis.

Dans le second plan nous voyons que la petite fille est dans la cage avec l’un des adeptes « Puppy Play » poussée par un autre adepte, dans les rues de Berlin. On vous laisse imaginer tout ce qui s’est passé avec cette cage et des nombreux adeptes qui y ont séjournés.

Autre « Puppy Play » à l’action :

Le Media en 4-4-2

partage cet article !