Agriculture

Tensions avant le salon de l’agriculture : La FNSEA menace de reprendre les blocages

À moins de deux semaines de l'ouverture du Salon de l'Agriculture, la FNSEA maintient la pression sur le gouvernement. Sous pression de sa base qui ne voit rien venir, Arnaud Rousseau, président du syndicat, a prévenu dimanche soir que si des mesures concrètes ne sont pas mises en place d'ici là, les actions des agriculteurs en colère pourraient reprendre.

mise à jour le 12/02/24

« Nous ne sommes pas dans le bon tempo, il faut accélérer le tempo », a déclaré le chef du principal syndicat agricole, lors d’une interview sur BFMTV avant l’ouverture de ce grand rendez-vous annuel à Paris, où de nombreux politiciens, dont Emmanuel Macron, sont attendus.

Un rendez-vous avec le Premier ministre prévu

Arnaud Rousseau a également mentionné qu’il devait rencontrer le Premier ministre Gabriel Attal mardi après-midi, mais qu’il n’avait eu aucune réunion ministérielle ni suivi depuis dix jours, depuis la suspension des barrages et des actions des agriculteurs.

« Il reste 12 jours avant l’ouverture du salon, tout le monde doit faire son travail », a-t-il insisté, exprimant son étonnement de ne pas avoir eu de réunions de suivi. Il a souligné que des propositions concrètes avaient été faites, et a averti que si le syndicat était ignoré, l’accueil du président de la République au salon pourrait être perturbé.

Reprise des blocages en perspective

Après deux semaines de blocages routiers et d’actions parfois violentes, les manifestants du syndicat ont levé le camp début février, suite à plusieurs annonces du Premier ministre sur des sujets tels que les pesticides, les retraites des exploitants ou la viande de synthèse.

« Nous voulons voir des décisions concrètes qui se traduisent sur le terrain », a déclaré le président de la FNSEA, précisant qu’ils comprenaient la nécessité de délais concernant la législation. Il a rappelé l’idée d’une loi d’ici juin, mais a averti qu’en l’absence de progrès, le mouvement des agriculteurs reprendrait.

En réalité, les blocages pourraient reprendre, visant notamment le Salon de l’Agriculture, malgré les déclarations contraires de la FNSEA. Les Français semblent largement soutenir les agriculteurs en colère, prêts à participer à des actions telles que le blocage de Rungis, le siège de Paris et du Salon de l’Agriculture.

La nécessité d’agir au niveau européen

Le soutien aux agriculteurs en colère est fort, notamment en raison des difficultés qu’ils rencontrent avec les taxes sur le GNL, la concurrence déloyale due aux accords de libre-échange, ainsi que les normes imposées par les technocrates.

Certains remettent en question le rôle de la FNSEA, la considérant comme un instrument du gouvernement Macron visant à étouffer toute révolte paysanne. De plus, la nature du président de la FNSEA, qui possède une entreprise valant plusieurs milliards d’euros, suscite des critiques.

Pour de nombreux opposants, la solution réside dans une sortie de l’Union européenne, symbolisée par le Frexit. Les agriculteurs se voient confrontés à des difficultés insoutenables, et certains estiment que les syndicats agricoles actuels ne font que prolonger leur souffrance.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Pas encore de commentaire sur "Tensions avant le salon de l’agriculture : La FNSEA menace de reprendre les blocages"

Laisser un commentaire

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Agriculture

Dernières actus

La tension monte
Politique
Énorme clash à l’Assemblée : David Guiraud (LFI) traite le sioniste Meyer Habib de « porc » qui est « dans la boue du génocide israélien » !
Toxique
Santé
Danger : Les effets néfastes de l’alimentation sucrée et industrielle sur le comportement des enfants
Débat éthique
Législation
Euthanasie : humanité ou meurtre légal ? Le projet de loi sur l’aide à mourir en débat
voyou
Actualités internationales
Selon le Guardian, le Mossad a menacé de mort l’ancienne procureure de la CPI pour bloquer l’enquête sur Israël
Gaffe papale
Actualités internationales
Selon le pape François, il y aurait trop d’homosexuels au Vatican et les traite de « péd** » sans le vouloir !
devoir de mémoire
Santé
Rappel – Charles Consigny : « Faisons payer l’entrée en réanimation aux non-vaccinés. S’ils vendent leur maison pour ça, ça fera réfléchir »
Endoctrinement
Conflits
Israël met en danger la sécurité des juifs dans le monde : les conséquences d’une politique dévastatrice – Sylvain Cypel
Fin d'une ère ?
Politique internationale
Klaus Schwab se retire : Vers un Forum économique mondial plus puissant ou en perte de vitesse ?
Nouvel échec
Politique
Le journaliste Éric Revel sur Macron : « La seule trace que laisse ce voyage en Nouvelle-Calédonie, c’est le carbone de l’avion présidentiel. »
Solidarité
Actualités nationales
Paris, Lyon, Strasbourg… Des milliers de Français manifestent pour soutenir la Palestine et réclamer un cessez-le-feu immédiat à Gaza

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous