Conflits

La France impose des sanctions contre les colons israéliens avec interdiction d’entrée sur le sol français et le gel de leurs avoirs

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a annoncé des sanctions contre les colons israéliens en Cisjordanie impliqués dans des attaques contre les Palestiniens.

mise à jour le 19/12/23

La France condamne les attaques des colons en Cisjordanie et prend des mesures concrètes. Catherine Colonna appelle à une réponse européenne unifiée.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre britannique David Cameron, Catherine Colonna a énoncé les exactions des colons, appelant à des actions immédiates.

Dénonciation des actes inacceptables :

Au cours de sa visite en Cisjordanie, la ministre a rencontré des autorités palestiniennes et des fermiers palestiniens dépossédés de leurs terres. Elle a condamné les actes extrémistes et violents des colons, évoquant des menaces de mort et des décès. Catherine Colonna a souligné l’inacceptabilité de ces actes, affirmant que la France agirait fermement.

« J’ai vu des fermiers palestiniens dépossédés de leurs terres. J’ai entendu les récits des exactions des colons extrémistes et violents, les menaces de morts, et vous savez qu’il y a eu aussi des morts, et je dois dire que de tels actes sont inacceptables. Nous ne pouvons pas les accepter, nous ne les acceptons pas. »

Appel à l’action immédiate :

La France a demandé aux autorités israéliennes de mettre fin à ces agressions. La ministre a annoncé des mesures nationales contre certains colons extrémistes, a souligné que la France n’attendrait pas plus longtemps. Elle a également appelé à des sanctions paneuropéennes contre ces extrémistes, déclarées que ces terres sont palestiniennes et feront partie d’un État palestinien. « La France n’attendra pas plus longtemps », Catherine Colonna a demandé aux autorités israéliennes d’y mettre un terme et elle prendra aussi des mesures nationales contre certains colons extrémistes.

.
Mesures restrictives au niveau national :

Catherine Colonna a précisé que la France a pris des mesures restrictives au niveau national contre les colons identifiés comme extrémistes. Ces mesures comprennent l’interdiction d’entrée sur le territoire français et le gel de leurs avoirs. Elle a souligné la volonté de porter ces sanctions à un niveau paneuropéen.

« La France a décidé d’introduire des mesures [restrictives] au niveau national contre certains des colons qui ont été identifiés comme extrémistes sur la base des informations disponibles. La France s’engage ainsi à prendre des mesures concrètes pour faire cesser les attaques contre les Palestiniens et appelle à une réponse européenne unifiée. »

Le ministre a de nouveau appelé Israël à traduire en justice les colons responsables d’attaques contre les civils palestiniens. Ces actions s’inscrivent dans une démarche visant à condamner fermement les actes de violence et à assurer la sécurité des Palestiniens en Cisjordanie.

Thierry Attali, Français et sioniste assumé, tente de voler la maison d’une famille palestinienne

Voici un extrait du documentaire « Le Descendant » dans lequel l’extrémiste sioniste Thierry Attali tente de s’approprier une maison palestinienne à Hébron. Quand le vol est appelé « conquête ».

.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Pas encore de commentaire sur "La France impose des sanctions contre les colons israéliens avec interdiction d’entrée sur le sol français et le gel de leurs avoirs"

Laisser un commentaire

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Conflits

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous