François Sauvadet : « Je ne verserai pas le RSA à des personnes suspendues qui ont refusé de se vacciner »

Politique, Santé

mise à jour le 04/12/21

François Sauvadet, président de l’assemblée des départements de France (ADF) et du département de la Côte-d’Or, a annoncé qu’il ne versera pas le RSA aux non-vaccinés suspendus dans son département.

« En ce qui me concerne, je ne verserai pas le RSA à des personnes qui ont refusé de se vacciner. Qu’elles assument leurs responsabilités ! Le RSA, c’est un chemin qui est fait pour les gens qui perdent leur emploi, qui sont en situation de grande fragilité et que nous devons accompagner sur un chemin de vie pour leur permettre de retrouver la dignité l’emploi. Je ne leur verserai pas et j’ai d’ailleurs donné des consignes à mes services. »

La violence que subissent encore les soignants qui ont combattu le virus sans masques au chevet des malades, et qui aujourd’hui sont sommés de se soumettre à la Sainte Aiguille sous peine d’être affamés et jetés à la rue avec leurs enfants, tout cela devient insupportable. François Sauvadet semble ignorer que le RSA ne provient pas de son argent de poche — les 5 612,45 € à 7 895,48 € que lui versent les Français lui suffiront — mais des cotisations versées par les soignants lorsqu’ils travaillaient. Nous espérons que le président du département de la Côte-d’Or qui vit aux crochets du contribuable depuis 1993 va revenir à la raison et écouter les paroles sages de l’ancien sénateur Yves Pozzo di Borgo : « C’est idiot et dangereux ce que tu dis, François ! Informe-toi des nouvelle études et des interrogations sur la stratégie vaccinale avec ces vaccins américains ! A ton niveau tu ne peux pas rester dans l’ignorance et te contenter d’ânonner le narratif des laboratoires ! »

Le Média en 4-4-2

partage cet article !