Vaccin Moderna : un mort, trois handicapés neurologiques et de nombreuses réactions dans un village du Canada anglais

20 avril 2021 | Santé, Société

Une personne est décédée, deux ont subi des réactions anaphylactiques, trois des étourdissements invalidants, une faiblesse musculaire et des douleurs chroniques, et de « nombreuses » personnes ont développé des réactions allergiques après avoir reçu une première dose du vaccin anti-Covid-19 de Moderna.

Le vaccin Moderna a été administré à 900 personnes pour la plupart autochtones, selon un médecin local qui travaille dans le petit village de Lytton en Colombie-Britannique (Canada).« J’ai été assez alarmé par le taux élevé d’effets secondaires graves de ce nouveau traitement », a écrit le médecin de famille Charles Hoffe dans une lettre du 5 avril adressée à l’agent de santé de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry.

Un patient de 72 ans atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais sans maladie cardiovasculaire sous-jacente, s’est plaint d’être toujours plus essoufflé après avoir reçu une première dose du vaccin Covid expérimental de Moderna, et 24 jours après l’injection, est décédé « très soudainement et de façon inattendue », précise la lettre.

Trois des patients de Hoffe présentent des « déficits neurologiques persistants et invalidants », notamment des « étourdissements invalidants » continus, une « faiblesse neuromusculaire, avec ou sans perte sensorielle » et des « douleurs chroniques », avec ou sans maux de tête. Ces maux ont persisté pendant 10 semaines après leurs injections de vaccin Moderna.

« Il faut souligner que ces personnes n’étaient pas des personnes malades, traitées pour une maladie dévastatrice », a écrit Hoffe. « C’étaient des personnes auparavant en bonne santé, à qui on a proposé une thérapie expérimentale, avec des effets secondaires à long terme inconnus, pour les protéger contre une maladie qui a le même taux de mortalité que la grippe. Malheureusement, leurs vies ont maintenant été ruinées. »

Hoffe a déclaré que deux patients avaient eu des réactions anaphylactiques — des réactions allergiques potentiellement mortelles pouvant provoquer un gonflement de la gorge, de l’urticaire interne et externe et une pression artérielle dangereusement basse — au vaccin Moderna et que « de nombreux autres avaient eu des réactions allergiques plus légères ».

Lytton est une municipalité de village avec une population de 249 habitants au dernier décompte en 2016, avec 1 700 autres vivant dans les environs et dans les réserves des six communautés voisines de Nlaka’pamux. Hoffe est l’un des trois médecins qui travaillent à la clinique médicale Lytton et au service des urgences de Saint-Barthélemy.

« Ces effets secondaires à long terme sont-ils considérés comme normaux et acceptables pour la thérapie de modification génique ? » Hoffe a demandé à l’agent de santé provincial.

– Source : One dead, three neurologically disabled, ‘numerous’ reactions from vaccine in tiny Indigenous village (14 avril 2021)
– Traduit par Thierry (avec l’aide de DeepL) pour Le Média en 4-4-2