Quatre jeunes sur dix ont pris du poids depuis le premier confinement

Santé

mise à jour le 15/03/21

sport

La pizza du vendredi soir, une petite glace devant la télé, une bière pour se remonter le moral… Un an après le premier confinement, les petits plaisirs de la mi-vie en couvre-feu ou en confinement se résument souvent à du gourmand ou à de l’alcoolisé. De quoi soigner (avec modération) son mental, mais pas forcément sa bedaine. Résultat : de nombreux Français lisent sur leur balance l’impact d’un an de Covid-19. Même les plus jeunes.

J’ai pris trois kilos pendant le premier confinement

Selon notre baromètre #MoiJeune 20 Minutes – OpinionWay*, 68 % des 18-30 ans ont vu leur poids changer depuis la crise. Plus en détail, 39 % des jeunes interrogés ont pris du poids pendant cet « annus horribilis » ; 7 % de façon importante et 32 % de façon modérée. Sur la page Facebook de notre groupe Moi Jeune, Benyamin témoigne et ne cache pas que la solitude et le manque de sport n’ont pas aidé à garder la ligne. « Je faisais du cyclisme et du badminton. Badminton, c’est fermé. Cyclisme, c’était pas possible pendant les confinements, explique-t-il. J’ai pris trois kilos pendant le premier confinement (fait avec mes parents, en faisant gaffe), près de vingt kilos depuis octobre en étant seul, en faisant moins attention et en travaillant. »

« Vous avez des circonstances atténuantes »

Mais la diététicienne l’assure : il suffit de peu pour retrouver un peu d’équilibre. Choisir un poke bowl ou une salade au lieu d’une pizza quand on commande, marcher quotidiennement, prendre les escaliers, manger léger quand on fait moins de sport… « Il ne faut pas que le discours soit trop anxiogène, avec l’alimentation ou le sport : vous avez des circonstances atténuantes, ce n’est facile pour personne. » Selon elle, cette année moyennement saine pour de nombreux Français, en particulier les jeunes, ne risque pas de provoquer des dégâts à long terme. « Les kilos, ça se perd. À condition de se remettre au sport quand on le pourra. Et de ne pas se décourager ou mettre la barre trop haut. »

Et pour garder la forme mentale et physique, nos coachs du 4-4-2 Alex et Julien sont là pour vous aider !

Lire l’article…

partage cet article !