Pr Parola de l’IHU Marseille : « Le confinement ne sert à rien, la mortalité a été plus importante au deuxième confinement »

Santé

mise à jour le 30/01/21

Le Pr Philippe Parola, chef du service maladies infectieuses à l’IHU de Marseille, était l’invité de BFM-TV

« On n’a constaté aucune incidence du confinement à Marseille. Aussi bien le « confinement serré » que le « confinement light ». Une étude en épidémiologie de Stanford montre que les effets du confinement n’ont eu aucune influence bénéfique sur la mortalité et la circulation du virus. Aucune donnée significative ne montre que ces mesures sociales soient efficaces. »

« Je vous invite à étudier les chiffres de l’Insee qui viennent de sortir et qui montrent que les excès de mortalité — notamment pendant la deuxième épidémie — étaient plus importants pendant le confinement. »

partage cet article !