Momotchi reçoit l’association Verity France : « Il faut porter plainte pour prouver que c’est à cause du vaccin »

Justice, Santé

mise à jour le 03/11/22

Verity France, c’est l’histoire tragique des familles de Maxime décédé le 26 juillet 2021, Mélanie, jeune demoiselle de 15 ans décédée le 7 août 2021 et Sofia, jeune fille de 16 ans décédée le 21 septembre 2021. Alors qu’ils étaient en bonne santé, tous ces jeunes gens sont décédés des suites de la vaccination.


Les familles se sont réunies dans un combat pour rétablir la vérité, un combat contre le silence assourdissant, la désinformation et la minimisation des faits par les médias mainstream, un combat pour prévenir, un combat en mémoire de leurs proches et un combat pour accompagner les familles en détresse, isolées dans cette errance médicale. Il y a actuellement pas moins de 500 témoignages officiels.

Traitées de complotistes, d’antivax — alors qu’elles ont perdu un être cher à cause du vaccin —, ces familles doivent faire face à l’ignominie de ces propos ou, plus pervers, à la technique de l’édredon qui consiste à ne rien dire, afin de ne pas attirer l’attention des Français sur cette catastrophe qui s’annonce. Mais c’est sans compter la détermination des membres de l’association. Le collectif Verity France est bien implanté dans le paysage de la résistance sur les réseaux sociaux et l’heure est bientôt à la révélation.

Retrouvez l’association Verity France sur :

Vous pouvez soutenir l’association et faire un don sur le site Verity France.

Momotchi pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !