Maxime Beltra, 22 ans, meurt suite à la vaccination anti-covid. Son père raconte

Santé

mise à jour le 11/09/21

Dans cette vidéo profondément émouvante, c’est une histoire tragique que nous raconte Frédéric Beltra. Son fils Maxime, 22 ans, habitant les Saintes-Maries-de-la-Mer (13), est allé se faire vacciner pour pouvoir partir avec son amie en voyage en Grèce. Malheureusement, après avoir reçu une injection de Cominarty de Pfizer à 14 heures, Maxime décédera des suites du « vaccin » à 23 heures. 

« Ce sont des criminels, des criminels de mettre sur le marché des vaccins qui n’ont pas été vérifiés. Cette corruption est à vomir, à vomir. J’ai perdu mon fils, mon aîné, pour un virus […] Vous êtes des criminels, des criminels corrompus, vous êtes des criminels et vous savez très bien ce que vous êtes en train de faire ! »
Entre tristesse et colère, le père de Maxime espère une chose : « J’espère que cette vidéo fera le tour du monde pour que vous voyez le niveau de corruption de nos élites […] je suis fou de rage, fou de rage ! »

 

Ses amis et collègues de la brasserie la siesta by NC où il travaillait, lui rendre hommage sur leur page Facebook.

« La brasserie pleure aujourd’hui un de ses guerriers, tu auras illuminé de ton sourire la brasserie durant ta saison ( 2016 ) parmi nous.
[ Maxime Beltra née le 27.10.1998 – vacciné le 26.07.2021 à 14h- décédé le 26.07.2021 à 23h]
Bye poulet, toute notre force va à Frederic et Aurelie Beltra ses parents et à sa sœur. Plus peur de l’état que du corona »

Les algorithmes de Facebook n’ont pas manqué d’ajouter leur touche publicitaire habituelle. Un cynisme particulièrement insupportable dans ces circonstances : « Les vaccins contre le COVID-19 font l’objet de nombreux tests afin de vérifier leur innocuité et leur efficacité. Ils sont ensuite étroitement surveillés. » On croit rêver, mais non, ce cauchemar est réel.

 

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !