Précarité, dépression : tous les soirs, les distributions alimentaires pour étudiants prises d’assaut à Paris

Santé

mise à jour le 27/01/21

Tous les jeudis et tous les lundis à 18 heures, environ 450 étudiants recçoivent un panier repas. Un chiffre « qui a doublé depuis octobre » et la rentrée étudiante, situe Tina Biard, directrice de la Maison des initiatives étudiantes. Organe de la Ville de Paris dédié aux étudiants, la MIE chapeaute les distributions gérées par les associations Linkee, les Restos du Cœur, le Secours populaire et Co’p1. Au total, quasiment 2 000 paniers par semaine. Les files d’attente qui s’allongent, « c’est pareil pour chaque distribution, chaque semaine ». Lire la suite de l’article…

« Ça, je ne l’ai pas dit à mes parents. Mon père est à la retraite, donc il gagne moins d’argent. Ma mère a un petit salaire. Je suis à Paris depuis trois ans, je leur ai dit que je m’en sortirai. Alors je fais tout pour. J’avais réussi à me faire des économies avec un job de caissier, mais ils ne pouvaient pas me garder. Je n’ai plus de travail depuis début décembre et les économies… ça file vite. »
Rudy, étudiant à La Sorbonne

partage cet article !