Léo Ferré : « La gauche c’est une salle d’attente pour le fascisme ! »

Insolite, Musique, Politique

mise à jour le 05/07/22

En 1971, avec son franc-parler, le chanteur et poète Léo Ferré parle des politiques, des artistes et de ces gens qui se disent de gauche. On reconnaitra celui qui disait : "Moi, pour me fermer la gueule, il faut se lever de bonne heure. Il faut que je sois mort pour que je ne parle plus, pour que je ne chante plus !"

« La gauche c’est une salle d’attente pour le fascisme. […] Ces gens qui se disent de gauche, c’est ce qui tue ce pays. »

Le Média en 4-4-2

partage cet article !