Le scandale McKinsey éclate : Macron, politique vaccinale et millions qui s’envolent

Politique, Santé

mise à jour le 01/02/22

McKinsey, on vous en a parlé plusieurs fois dans Le Média en 4-4-2.  Il revient au devant de la scène. Les représentants du cabinet McKinsey comparaissaient le 18 janvier devant une commission d’enquête sénatoriale. En cause : un contrat de 500 000 euros passé avec le ministère de l’Education pour l’organisation, assez floue, d’un colloque qui n’a jamais eu lieu. Les explications des associés du cabinet n’ont guère été brillantes. En revanche, Rémi, de la chaîne LeJusteMilieu, a été clair sur les liens entre le  pouvoir politique macronien et les intérêts financiers de ce cabinet de conseil.

Ces liens entre Macron et McKinsey se sont noués à la commission Attali sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Le cabinet conseil a participé à sa campagne électorale en 2017. Ensuite, en 2021, McKinsey a payé 573 millions de dollars contre l’abandon des poursuites après les 500 000 morts dues aux médicaments antidouleurs de Purdue Pharma et Pfizer dont il a fait la publicité. McKinsey n’est pas connu que pour ses délits, mais aussi pour ses échecs, en Corée du Sud comme aux États-Unis. Le royaume d’Arabie saoudite, étant dirigé par une famille, sans cadres, sans fonction publique, a également fait appel au cabinet McKinsey qui a donné au tyran les chiffres prévisionnels qui pouvaient lui plaire — mais qui ne marchaient pas. Quant à la France, avec sa pléthore de fonctionnaires, elle n’a besoin de personne pour faire des calculs prévisionnels. Qu’à cela ne tienne, moyennant des millions d’euros, Emmanuel Macron a confié à McKinsey la gestion des hôpitaux, de l’Éducation nationale et de la crise du covid. Pas d’appel d’offres. Pas de résultats probants. Du public au privé, le pantouflage des hauts fonctionnaires énarques et copains de promotion se fait dans les deux sens. Le but est de réduire le nombre de fonctionnaires, de détruire la Fonction publique et, pour finir, par la remplacer par le privé.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !