Gabriel Attal veut vacciner à la plage entre les chouchous et les beignets

Santé

mise à jour le 03/07/21

« Allez, chouchous, beignets, Pfizer, boissons fraîches ! » Tout en donnant de la voix, après une année merdique qui s’est terminée à menacer les Français de les vacciner de force. Mais face au refus catégorique du peuple de France qui se souvient très bien du Mediator, le gouvernement semble rétropédaler et envoie le très jeune Gabriel Attal arpenter le bord de mer en bon vendeur ambulant. Voilà où en est réduit le pauvre Gaby : à slalomer serviettes, pelles et râteaux pour tenter de piquer à la volée le petit mouton qui voudrait bien tenter la roulette russe. Car l’idée de génie est de vacciner à la plage des gens qui vont se baigner et possiblement se noyer après une complication, il fallait oser. 

partage cet article !