Fiasco monumental : Emmanuel Macron n’attire que 3,8 millions de téléspectateurs

Faits-divers, Politique

mise à jour le 16/12/21

A titre de comparaison, le président avait réuni 20,9 millions de téléspectateurs le 9 novembre 2021 et 37 millions au plus fort de la pandémie. Avec 3,8 millions de téléspectateurs, l’entretien « Emmanuel Macron où va la France » du 15 décembre qui se devait exceptionnel, fut un fiasco phénoménal, l’audience terminera à 22h avec 1,5 millions de téléspectateurs. Il a rassemblé moins de spectateurs que La Grande Vadrouille, long-métrage de 1966 porté par Louis de Funès et Bourvil, qui avait réuni en moyenne 5,14 millions de Français avec un pic à 6 millions de téléspectateurs.

Avec Koh-Lanta qui fait un score bien meilleur la veille, il apparait que la victoire de Laurent sur les poteaux face Ugo Lartiche soit plus palpitant qu’un Macron inexistant dont la sanction semble irrévocable.

Rien ne va plus. Les Français boudent le président de la République. Covid par-ci et covid par-là, masques, piqûres, menaces, mensonges à chaque mot prononcé, des doses qui n’en finissent plus, ce pass qui ne passe plus, la menace des enfants à vacciner… trop, c’est trop. La France ne s’intéresse plus à ce président aux commandes des hôpitaux qui s’écroulent, des personnels soignants qui tombent la blouse — quand ce n’est pas Olivier Véran lui-même qui leur arrache et les vire comme des moins que rien. L’acharnement contre les cancéreux interdits de se soigner et virés par la brigade anticriminalité, l’amateurisme du contrat de 55 milliards d’euros volatilisés pour la vente de douze sous-marins à l’Australie, cela ne passe pas, pas plus que ces médias mainstream qui servent le biberon à ce président que les Français ne comprennent pas, ne connaissent pas.

Aujourd’hui, ce qui intéresse les Français chez ce président inexistant c’est de savoir si sa femme Brigitte n’est pas en fin de compte Jean-Michel Trogneux, voilà ce qui passionne et va passionner les Français demain. On en est là ! ce n’est pas la marionnette mais le marionnettiste qu’ils veulent connaître. Lui n’est qu’une bouche qui parle, une image qui bouge, un pantin qui court un jour chez Jean-François Delfraissy, le lendemain à l’IHU du Pr Didier Raoult, le peuple n’en veut plus de ce comédien, il ne s’y intéresse plus.

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !