L’avenir transhumaniste selon Bill Gates

10 février 2021 | Culture, Science et technologie

L’avenir transhumaniste selon Bill Gates

Si vous en doutiez encore, voilà noir sur blanc un brevet de Microsoft qui dévoile les projets inquiétants qu’on nous réserve.

Un corps connecté

Le brevet déposé par la firme Microsoft en 2019, est un projet transhumaniste qui propose une rémunération du travail en cryptomonnaie grâce à des mécanismes de surveillance bio-électronique directement implantés dans notre corps.

Corps et crypto-monnaies

Le schéma ci-dessus, qui figure dans le brevet, donne une idée du projet.
Le « sensor » (capteur sensoriel) directement implanté dans votre corps sera relié à votre « user device » (ordinateur, tablette, téléphone) et transmettra vos informations d’activité corporelle à une application grâce au wifi. Les données récupérées par l’application seront transmises à un centre de données qui évaluera vos performances (communication network). Si celles-ci sont validées, autrement dit si vos données corporelles liées à votre activité sont jugées satisfaisantes selon certains critères, vous serez directement payé en cryptomonnaie.

Pour vous donner une idée des technologies employées, vous pouvez aller faire un tour sur ce site qui est proposé en exemple dans le brevet.

Au menu, nanoparticules injectées dans le corps, puces électroniques implantées dans le cerveau et autres technologies destinées à surveiller notre activité corporelle et à les transcrire en données informatiques. Bien entendu, toutes ces recherches sont toujours présentées, sous couvert d’une bienveillance hypocrite, comme une aide face aux maladies dégénératives.

La 4e révolution industrielle

Le but est de changer totalement notre rapport au monde du travail et le mode de rémunération qui en découle. Le brevet ne désigne plus le travailleur comme un salarié, mais le désigne comme un mineur de cryptomonnaie. Quel cynisme de la part du patronat qui doit se délecter de revenir à cette ancienne appellation !
Pour être rémunéré vous devrez exécuter toutes sortes d’activités proposées par les entreprises. Ça peut aller du simple visionnage d’une publicité à l’activité physique à proprement parler. Pour que cette activité soit validée, la tâche elle même ne suffira plus, vous devrez satisfaire à tout un tas de conditions corporelles.

Dans les faits, toute votre activité biologique sera surveillée, des ondes du cerveau, au flux sanguin en passant par l’activité électromagnétique du corps, et permettra de vérifier si votre activité est bien exécutée et si vous avez bien respecté les consignes. Vos processus bio-énergétiques vont devenir la condition même de votre rémunération. Plus question de laisser tourner une publicité sans la regarder ni l’écouter, avant d’accéder au contenu souhaité. La surveillance de votre activité corporelle détectera immédiatement que vous ne la regardez pas. Plus question de flâner un peu au travail, là encore votre activité corporelle vous trahira.

« La plage cible d’activité corporelle valide peut être sélectionnée de façon à ce que les homme-mineurs ne puissent pas simuler leur propre activité corporelle pour satisfaire à la fourchette cible pour prouver et valider la preuve de travail. »

Il va de soit que les technologies nécessaires à ce mode de vie ne vont pas être proposées immédiatement. Elle seront d’abord progressivement établies dans nos objets connectés du quotidien, souvent sous prétexte de garantir notre sécurité ou de surveiller notre santé, comme c’est déjà le cas pour la reconnaissance faciale ou les applications de suivi médical sur Smartphone, jusqu’à finir par envahir notre corps.

Enfin, cela signifie aussi que l’intégralité de votre vie sera conditionnée aux consignes que vous impose l’entreprise si vous voulez être rémunéré, car le minage sera étendu à toute les activités de la vie. Quand, quoi et combien de temps regarder quelque chose, quand pratiquer une activité sportive ou sexuelle, quand manger, quand travailler, et si les activités corporelles correspondent aux attentes, vous serez payé. En gros, chaque fait et geste de votre existence sera sponsorisé et donc conditionné à être vécu selon les directives des marques et des entreprises.

Bienvenue dans le magnifique esclavage technologique que Bill Gates nous prépare.

Paul pour « Le Média en 4-4-2 »