Covid : propagande, émotions, chiffres improbables…

Santé

mise à jour le 11/09/21

L’histoire se passe en Italie le 6 septembre et fait les gros titres du Messaggero et du Gazzettino  : « Mari et femme morts du covid, contaminés par un no-vax. Leur fils : Protégez-vous tous ». Italie News, explique : « Luigia Momentè, 84 ans, a été vaincue par la maladie le 1er septembre. Son mari, Aldo Rui, 89 ans, est quant à lui décédé samedi soir à l’hôpital de Pordenone, dans le service de pneumologie dédié au traitement du virus. ». Le même média poursuit : « Ils étaient tous deux vaccinés, mais déjà gravement malades et n’ont pas disparu directement et uniquement à cause du covid. » Il Messaggero et Il Gazzettino eux aussi précisent que mari et femme étaient vaccinés, mais dans le corps de l’article, en petit. On nage en pleine confusion, mais il faut bien faire comprendre qu’il ne peut y avoir de mort du covid quand on est vacciné. 

Des couples non vaccinés meurent du covid…

Ce n’est pas en France que les médias exploiteraient la tragique histoire des couples fidèles ! Et pourtant… voilà ce qui arrive quand on n’est pas vacciné :

11 février 2021 : « Un couple marié depuis 70 ans meurt du Covid-19, la photo de leurs adieux fait le tour du web ».

17 avril 2021 : « Un couple emporté par le Covid-19 le même jour, après 60 ans d’amour. Ils avaient 81 et 82 ans ».

Des couples vaccinés décèdent aussi du covid 

Un tournant est pris lorsque, en France, les gros titres se mettent à annoncer que les couples décédés étaient vaccinés. Et voilà ce qui arrive — même quand on est vacciné :

21 mai 2021 : « Dans l’Eure, un couple de nonagénaires décède du covid un mois après la 2e injection.»

13 juillet 2021 : En Israël « Rachel et Yitzhak Naeh, âgés de 85 et 86 ans, sont décédés en raison d’affections préexistantes ; ils sont les troisième et quatrième patients vaccinés à mourir cette semaine ». La suite de l’article vient contredire le titre : « Une femme de 85 ans est décédée, suite à des complications du coronavirus, quatre jours après que son mari de 86 ans soit décédé de la même maladie ». 

Les personnes âgées, la plupart vaccinées, s’obstinent à mourir. Tantôt de maladies préexistantes, tantôt du covid, tantôt un peu des deux. Tout ce qu’on peut en conclure, c’est que quelqu’un d’âgé peut mourir du covid, mais jamais d’un vaccin et surtout jamais de vieillesse.

78 % des morts du covid n’étaient pas vaccinés. Vrai ou faux  ?

Selon la DREES, 78 % des personnes décédées du covid n’étaient pas vaccinées… Chiffre truqué, nous explique L’investisseur sans costume. Le pourcentage officiel ne précise pas qu’il s’agit de 78 % des décès à l’hôpital. Quel fâcheux oubli ! Or un tiers des décès de covid vient des Ehpad et maisons de retraite et deux tiers de l’hôpital (les décès au domicile sont négligeables). Si on rapporte le pourcentage de 78 % à la population française totale, ce sont 51,5 % des personnes décédées qui n’étaient pas vaccinées et non 78 %. Vous avez du mal à comprendre ? Regardez la vidéo. Tout y est bien expliqué et avec des graphiques en forme de patates !

Il est donc impossible de conclure à un début d’efficacité de la vaccination sur les décès. D’ailleurs comment un vaccin pourrait-il prévenir les formes graves… mais pas les décès ?

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

 

partage cet article !