Alexandre, 16 ans hospitalisé à Montpellier pour une myocardite après sa dose de rappel

Santé

mise à jour le 15/01/22

Après avoir reçu sa troisième injection de Pfizer, le jeune Alexandre âgé de 16 ans est heureux de pouvoir continuer le sport qu’il aime, la musculation. « Mon fils ne voulait pas être privé de ses loisirs, notamment de ses séances de musculation. » Loin de se douter des effets secondaires possibles, il va être victime d’une myocardite.


C’est le Midi libre qui relate l’histoire tragique de ce jeune habitant de la commune de Gigean. Après avoir reçu une troisième injection de Pfizer le 29 décembre, à Sète, il sera admis le 2 janvier 2022 en soins intensifs à l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve de Montpellier. Le 1er janvier, l’adolescent se plaint de douleurs, il dit avoir les poumons en feu. Une douleur au bras gauche s’est ensuivie. Sa sœur dira « Je suis choquée ! Mon frère ne sentait plus son bras gauche et était déjà en arythmie cardiaque. Mon père a été contraint de le conduire de Gigean à la clinique Saint-Jean. »

Alexandre passera trois jours en soins intensifs et deux en cardiologie. L’accident vaccinal a bien été déclaré par les médecins. Interdiction pour le jeune homme de pratiquer un sport pendant au moins trois mois. Sa sœur est très en colère contre la propagande médiatique. Sa  mère déclare : « À la télé, dans les médias, on parle de la vaccination mais pas de ses effets. Mon fils est jeune. J’espère qu’il va guérir. C’est grave quand même !  »

Pour en savoir plus…

partage cet article !