Vaccination obligatoire pour se déplacer entre la métropole et La Réunion ou Mayotte

Politique

mise à jour le 20/05/21

seules les personnes pourront voyager entre l'Hexagone et l'Outre-mer - rattakarn

Le 9 juin, c’est la levée des motifs impérieux pour voyager en avion. Mais cette levée ne concerne que les personnes vaccinées et avec modalités. Pour partir en vacances dans certaines régions d’Outre-mer où pour en sortir, les personnes vaccinées seront obligées de présenter un test PCR négatif à l’aller comme au retour et de se soumettre à une quarantaine de sept jours à l’arrivée. Ces mesures extrêmements contraignantes, décourageront certainement beaucoup de Français qui ne pourront pas se payer le luxe de perdre une semaine de vacances.

En vigueur depuis le 28 janvier, le gouvernement vient d’annoncer la levée des motifs impérieux concernant les déplacements entre l’Hexagone et les Outre-mer.

Cette levée des motifs impérieux entrera en vigueur à partir du 9 juin prochain. Une mesure qui devrait concerner, dans un premier temps, uniquement les passagers vaccinés, et cela dans les deux sens.

Un test PCR et une quarantaine en plus de la vaccination

Les modalités de cette mesure viennent d’être dévoilées par le ministère des Outre-mer ce mercredi 19 mai, après-midi. Selon le Medef, qui a confirmé l’information avant l’annonce du ministère, la prédominance du variant sud-africain nécessite des mesures d’isolement renforcées par rapport aux Antilles : un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le départ continuera à être exigé dans les deux sens.

Les voyageurs en provenance et à destination de ces territoires s’engageront également à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

Lire l’article…

A lire sur Le Média en 4-4-2 :

partage cet article !