Seulement 36 % des plus de 60 ans ont un parcours vaccinal complet et à peine 42 % des plus de 80 ans

Faits-divers, Santé

mise à jour le 29/11/22

Malgré — ou à cause — de la 9e vague annoncée par les médias, la 4e dose souffre d'un manque de confiance.

Joseph, 68 ans : « J’ai eu quelques effets indésirables avec les premiers vaccins, cela a duré entre vingt-quatre et quarante-huit heures. Je suis un peu réticent, mais s’il faut la faire, on la fera. » Les vaccins anti-covid peinent à être acceptés en raison de leurs insuffisances. Pour Ghislaine, 82 ans, ils n’empêchent ni de le contracter ni de le transmettre. « Le vaccin ne marche pas très bien mais bon, peut-être que je le ferai, mais pour l’instant non je ne suis pas décidée, je n’ai pas confiance du tout. »

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !