L’avocat Me Etienne Boittin a plus de 20 dossiers de décès après la vaccination anti-Covid

Santé

mise à jour le 11/07/21

La question que nous nous posons à la rédaction, c’est : comment un avocat, Me Etienne Boittin, peut-il avoir plus de vingt dossiers sur les bras à lui tout seul, concernant le décès d’hommes et de femmes après la vaccination anti-Covid, sans que les journalistes de plateau n’en fassent guère mention ?

C’est une situation surréaliste à laquelle nous assistons. Var-Matin nous apprend, en déambulant sur les réseaux-sociaux par le plus grand des hasards, que l’avocat Etienne Boittin est saisi d’une vingtaine de dossiers dans toute la France, dont quatre dans la région Sud, pour des décès qui ont suivi de quelques jours , ou quelques semaines, une vaccination anti-covid.

« Trois hommes sont morts, de 54, 56 et 70 ans, après une vaccination anti-Covid. Un quatrième à Aix. Les familles veulent comprendre ce qui s’est passé. L’avocat a plus vingt dossiers sur les bras concernant deux autres hommes, de 24, 39 ans, et une femme de 38 ans. »

Que veut dire ce silence assourdissant des médias mainstream ? Les décès par le vaccin doivent absolument être cachés ? Une chose est certaine, le jeune âge des victimes devrait nous interpeller.

partage cet article !