Horreur sans précédent en Australie : Un pédocriminel, éducateur de la petite enfance, accusé de 1623 crimes sexuels

En matière de traitement judiciaire des viols d’enfants, en France, nous constatons un manque flagrant d’application de la loi. Les cas sont pléthore et nous démontrent que les institutions manquent trop souvent preuve de reconnaissance de la parole de l’enfant abusé sexuellement. Et après l’affaire Outreau, ce fut le début du bal des classements sans suite des plaintes pour inceste, parfois en quelques jours. Autant dire que le travail d’enquête est inexistant. A qui profite le crime ?

mise à jour le 08/08/23

Dans d’autres pays, comme les États-Unis ou l’Australie, le système judiciaire fonctionne différemment. Ils inculpent souvent les criminels pour chaque victime, ce qui peut entraîner une peine d’emprisonnement bien supérieure à la durée de vie restante du condamné. Cette approche peut sembler disproportionnée, mais elle assure une véritable peine de réclusion à perpétuité.


Un exemple concret récent

Selon le Daily Mail, en Australie, un ancien éducateur de jeunes enfants a été accusé d’avoir abusé sexuellement de 91 petites filles dans les différentes crèches sur une période de 15 ans. L’homme de 45 ans avait réussi tous les tests requis pour travailler dans le secteur de la petite enfance. Il a été arrêté en août 2022 à Brisbane, capitale de l’État du Queensland en Australie, lorsque la police a découvert un disque dur contenant du matériel pédopornographique. Ils avaient saisi plusieurs ordinateurs et disques durs qui contenaient plus de 4 000 photos et vidéos pédopornographiques. Il a fallu un an aux enquêteurs pour examiner les enfants présents sur les images et penser avoir identifié toutes les victimes présumées.

Le commissaire adjoint de la Nouvelle-Galles du Sud, Michael Fitzgerald, a déclaré qu’il s’agissait de « l’un des cas de maltraitance d’enfants les plus horribles » qu’il ait vu au cours de ses 40 ans de carrière.

Sur les 91 victimes, 87 identifiées venaient d’Australie, tandis que quatre autres enfants non identifiés auraient été agressés à l’étranger entre 2013 et 2014 quand il a exercé sa profession dans les départements outre mer. La police a déclaré qu’elle travaillait avec des agences criminelles internationales pour identifier quatre victimes à l’étranger. L’homme avait déjà été signalé à la police du Queensland à deux reprises, en 2021 et 2022, mais les enquêteurs n’avaient pas trouvé « de preuves suffisantes pour agir« , ont déclaré les services de police.

Le « Rebel News Australia » rapporte que : « les appels se multiplient pour l’introduction de la peine de mort après qu’un ancien éducateur de la Gold Coast a été accusé d’horribles délits sexuels contre des enfants. »

Le pédocriminel de 47 ans doit comparaître devant le tribunal de première instance de Brisbane le 21 août pour 1623 chefs d’accusation dont 136 viols et 110 relations sexuelles avec des enfants de moins de dix ans.

Ces chefs d’accusation comprennent :

  • 136 chefs de viol en violation de l’article 349 du code pénal de 1899 (QLD), qui est passible d’une peine maximale d’emprisonnement à perpétuité ;
  • 604 chefs de traitement indécent d’un enfant de moins de 16 ans en violation de l’article 210 du code pénal 1899 (QLD), qui est passible d’une peine maximale de 20 ans d’emprisonnement ;
  • 613 chefs d’accusation de fabrication de matériel d’exploitation d’enfants, en violation de l’article 228B du code pénal de 1899 (QLD), qui est passible d’une peine maximale de 20 ans d’emprisonnement ;
  • 83 chefs d’accusation de possession, contrôle, production, distribution ou obtention de matériel pédopornographique hors d’Australie, en violation de l’article 273.5 du Code pénal (Cth), qui est passible d’une peine maximale de 15 ans d’emprisonnement ;
  • Un chef d’accusation pour possession, contrôle, distribution ou obtention de matériel pédopornographique en violation de l’article 474.19 du Code pénal (Cth), passible d’une peine maximale de 15 ans d’emprisonnement ; et
  • Six chefs d’accusation de possession de matériel d’exploitation d’enfants, contrairement à l’article 228D du Code criminel (QLD), qui est passible d’une peine maximale de 14 ans d’emprisonnement.

En juin 2023, le NSWPF a porté des accusations pour des infractions présumées contre 23 enfants en Nouvelle-Galles du Sud. Les frais comprennent :

  • 68 chefs d’accusation de rapports sexuels avec un enfant de moins de 10 ans en violation de l’article 66A(1) du Crimes Act 1900 (NSW), qui est passible d’une peine maximale d’emprisonnement à perpétuité ;
  • 42 chefs d’accusation de relations sexuelles aggravées avec un enfant de moins de 10 ans sous autorité en violation de l’article 66A(2) du Crimes Act 1900 (NSW), qui est passible d’une peine maximale d’emprisonnement à perpétuité ;
  • 69 chefs d’attentat à la pudeur aggravé en violation de l’article 61M(2) du Crimes Act 1900 (NSW), passible d’une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement ; et
  • Un chef d’accusation de production de matériel pédopornographique contraire à l’article 91H(2) du Crimes Act 1900 (NSW), passible d’une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement.

La commissaire adjointe, Justine Gough, a exprimé son indignation face à la gravité des actes commis par cette personne envers les enfants. Elle a déclaré aux journalistes : « Les actes commis par cette personne envers les enfants sont véritablement inimaginables. ». Malgré son expérience dans la police et les rapports sur les crimes, elle a avoué que cette affaire était terriblement choquante.

Colombe pour Le Média en 4-4-2

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Justice

Dernières actus

pardon
Actualités nationales
Le député David Guiraud s’excuse auprès de tous les cochons de France. Meyer Habib porte plainte pour antisémitisme !
La tension monte
Politique
Énorme clash à l’Assemblée : David Guiraud (LFI) traite le sioniste Meyer Habib de « porc » qui est « dans la boue du génocide israélien » !
Toxique
Santé
Danger : Les effets néfastes de l’alimentation sucrée et industrielle sur le comportement des enfants
Débat éthique
Législation
Euthanasie : humanité ou meurtre légal ? Le projet de loi sur l’aide à mourir en débat
voyou
Actualités internationales
Selon le Guardian, le Mossad a menacé de mort l’ancienne procureure de la CPI pour bloquer l’enquête sur Israël
Gaffe papale
Actualités internationales
Selon le pape François, il y aurait trop d’homosexuels au Vatican et les traite de « péd** » sans le vouloir !
devoir de mémoire
Santé
Rappel – Charles Consigny : « Faisons payer l’entrée en réanimation aux non-vaccinés. S’ils vendent leur maison pour ça, ça fera réfléchir »
Endoctrinement
Conflits
Israël met en danger la sécurité des juifs dans le monde : les conséquences d’une politique dévastatrice – Sylvain Cypel
Fin d'une ère ?
Politique internationale
Klaus Schwab se retire : Vers un Forum économique mondial plus puissant ou en perte de vitesse ?
Nouvel échec
Politique
Le journaliste Éric Revel sur Macron : « La seule trace que laisse ce voyage en Nouvelle-Calédonie, c’est le carbone de l’avion présidentiel. »

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous