Deux semaines après avoir reçu le vaccin AstraZeneca, le rockeur Zion décède d’une hémorragie cérébrale

Musique, Santé

mise à jour le 01/07/21

Singer, connu uniquement sous le nom de Zion, a été vacciné au Penrith Auction Mart à Cumbria le 13 mai. Huit jours plus tard, il souffre d’une terrible migraine et meurt au Royal Victoria, à Newcastle le 19 mai.

Lui et sa fiancée, Vikki Spit, 38 ans, s’étaient rencontrés dans un club de rock londonien et avaient fait des tournées pendant de nombreuses années sous le nom de groupe punk glam Spit Like.

Le certificat de décès préliminaire fait état d’une hémorragie cérébrale causée par des complications vaccinales.

Mme Spit a été « complètement anéantie » par cette perte, et bien qu’elle affirme être encore « pro-vaccin », elle appelle cependant le gouvernement à mieux former le personnel médical sur les effets secondaires.

(NDT : nous épargnons aux lecteurs les effets du « vaccin »  engendrés dans l’organisme du chanteur. Néanmoins, la bonne nouvelle est que le chanteur a pu fournir des organes afin de sauver trois personnes en attente de transplantation.)

Effets secondaires : le début des embrouilles 

Mme Spit demande également aux ministres de retravailler le programme d’indemnisation des dommages causés par le vaccin après avoir appris qu’elle ne recevra pas de paiement à moins de pouvoir prouver que Zion était handicapé à 60 % avant sa mort.

Plus de 330 cas d’un trouble rare de la coagulation ont été détectés parmi les 24,2 millions de personnes ayant reçu le vaccin au Royaume-Uni, soit environ une personne sur 75 000. Cinquante-huit patients sont décédés.

– Source : Rock musician, 48, died of a brain haemorrhage two weeks after he had AstraZeneca vaccine as doctors link rare complications caused by jab (26 juin 2021)
– Traduit par Tanguy pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !