Le transgenre : les dérives inquiétantes posées sur la table aux USA

Santé

mise à jour le 01/03/21

Lors de l’audience de confirmation du Dr Levine, des questions sensibles quant aux dérives transgenres ont été soulevées.

Le sénateur Rand Paul a alerté ce jeudi 25 février, lors de l’audience de confirmation du Dr Rachel Levine au poste de secrétaire adjoint à la Santé du gouvernement Biden, sur les dangers de laisser aux enfants la possibilité d’avoir recours à des transformations corporelles de type transgenre sans l’accord préalable de leurs parents.

Rachel Levine lors d’une conférence en 2017, évoquait déjà le fait de donner des traitements hormonaux aux enfants EN DESSOUS de 14 ans afin de bloquer leur puberté, « pour qu’ils n’aillent pas à travers une mauvaise puberté ».

partage cet article !