La manifestation pro-pass sanitaire organisée par Frank Tapiro fait un énorme bide

Politique, Santé

mise à jour le 20/09/21

Frank Shapiro

Samedi 18 septembre, la place du Trocadéro avait rassemblé des milliers de manifestants venus écouter Fabrice Di Vizio.

Le lendemain devait avoir lieu le rassemblement des citoyens pro pass, avec DJ, sono, et présence de philosophes, gens des médias, hommes et des femmes de loi.

CNews, RTL, SudRadio (on en oublie) ont annoncé l’événement. Frédéric Lefebvre, ancien secrétaire d’État — celui qui confondait marque de vêtements et littérature (à revoir avec plaisir là) —, l’a vivement soutenu. 

Une initiative de Frank Tapiro

Mais qui est ce Frank Tapiro à l’origine du rassemblement ? Il est le fondateur de l’ACCT (Actions Citoyennes Cohésion Transmission). Pour se faire connaître il a lancé le premier festival citoyen « Pour la paix citoyenne ! » sur le parvis du Trocadéro. Pas sur la place, sans doute pour éviter le bide du rassemblement organisé par le journaliste Jacques Boucaud le 30 août à Lyon (moins de 100 participants selon LyonMag, 150 selon France3). Son job ? Publicitaire. Frank Tapiro a conçu pour Mitterrand l’accroche « Tonton, laisse pas béton », ainsi que « Imaginons la France d’après », mais ça c’était pour Sarkozy. Il est co-fondateur et directeur du marketing de Datakalab, start-up d’Intelligence artificielle spécialisée dans la reconnaissance faciale.

L’organisation de cet « événement » a été confiée à Aziz Senni

Aziz Senni est un entrepreneur très médiatique. Il a créé une société de transport scolaire et a mis la clé sous la porte en oubliant de régler ses fournisseurs et les salaires de ses employés. Des prud’hommes à la cour d’appel de Versailles, Aziz Senni, considéré par Le Parisien comme un philanthrope, a fini par être condamné en 2020.

Publicité d’enfer

Jonathan Behar, ingénieur en informatique spécialiste du commerce en ligne, a vendu la formule de l’événement en faveur du pass, comme il a fait la promotion des produits Leonidas, Michelin, etc. En outre, il s’est fait la main en organisant des manifestations lors de l’assassinat de Sarah Halimi par un dément (forcément antisémite).

Ces pointures du marketing ont engagé une vedette de première grandeur : André Malraux. Sur l’affiche du Trocadéro figure cette citation qui ne peut que plaire dans ce quartier, repaire de gaullistes et de farouches résistants à l’Occupant : « Je considère comme français tous ceux qui veulent la grandeur de la France ! » Quel est le rapport entre la vaccination et la grandeur de la France ? Frank Shapiro doit le savoir.

A propos, on oubliait ! Combien étaient-ils sur le parvis du Trocadéro à soutenir la politique sanitaire du gouvernement ? Voilà une vidéo. Vous pouvez compter. L’addition ne devrait pas vous prendre trop de temps.

Jacqueline envoyée sur le front du XVIe arrondissement pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !