La France suspend l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca alors que, hier, Castex avait pleinement confiance en ce vaccin

Santé

mise à jour le 15/03/21

Bon, disons-le clairement, ce gouvernement est d’une incompétence et d’une arrogance qui n’ont pas de limites. Nous rappelons avec ce préambule que le gouvernement du président Macron, via le Premier ministre, estimait dimanche 14 mars 2021 qu’il fallait avoir «  confiance  » dans le vaccin AstraZeneca. Et aujourd’hui c’est volte-face, la France suspend l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca et emboîte le pas d’un bon nombre de pays européens.

La France suspend AstraZeneca à son tour. Emmanuel Macron annonce la suspension « par précaution » de la vaccination avec AstraZeneca « jusqu’à demain après-midi », dans lattente dun avis de lAgence européenne du médicament. « Nous avons un guide simple : être éclairés par la science et les autorités sanitaires compétentes et le faire dans le cadre dune stratégie européenne », justifie le président de la République.

L’OMS se réunira mardi, l’Agence européenne des médicaments, jeudiNotre belliqueux président, attend donc l’avis de l’AEM mardi pour prendre sa décision. Oui, mais, c’est ballot puisque l’AEM ne se réunit que jeudi. Ah ! qu’il est agaçant, le petit grain de sable de la réalité ! Deux jours de retard sur le plan d’attaque du virus. En avant marche !

Le chef de l’Etat a dit « espérer reprendre vite » la vaccination avec ce sérum « si l’avis de l’autorité européenne le permet », alors que plusieurs pays européens ont eux aussi suspendu ce vaccin, dont l’Allemagne et l’Italie ce lundi.

Lire la suite…

partage cet article !