Katarina Barley, vice-présidente du Parlement européen, veut retirer le droit de véto à la Hongrie

Politique

mise à jour le 05/06/22

L’Union européenne ressemble chaque jour un peu plus à une dictature qui se glorifie d’être démocrate quand ça l’arrange. Puisque la Hongrie ne souhaite pas de sanctions de l’UE contre la Russie, Katarina Barley, vice-présidente du Parlement européen, en tire désormais des conséquences très peu démocratiques.


La Hongrie de Viktor Orban décide de mettre sur la table son droit de véto concernant les sanctions contre la Russie : « Nous avons clairement indiqué que nous ne soutiendrons jamais l’extension des sanctions de l’Union européenne contre la Russie au secteur de l’énergie. » C’en est trop pour la social-démocrate allemande Katarina Barley : elle souhaite que la Hongrie soit privée de son droit de véto dans l’Union européenne, considérant qu’elle abuse du principe d’unanimité de l’UE comme moyen de chantage. « Les États membres devraient maintenant lancer un embargo pétrolier sans la Hongrie. Bien sûr, ce n’est pas idéal du tout. Mais Orban ne sera persuadé d’accepter un embargo pétrolier qu’avec beaucoup d’argent. Tout le monde sait que la Hongrie est un système corrompu« , a déclaré Katarina Barley (SPD) sur Deutschlandfunk.

Vouloir se passer de la Hongrie, traité cette nation de corrompue, afin de lui retirer son véto pour donner un coup de main à l’un des pays les plus corrompus au monde, l’Ukraine qui, selon le rapport 2021 de Transparency International, est 125e sur 180 dans le classement selon l’indice de perception de la corruption. Une idée de génie !

Il est à souligner que 13 pays de l’UE avaient publié un texte contre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et Emmanuel Macron qui évoquaient lundi 9 mai vouloir abandonner le vote à l’unanimité des Vingt-Sept dans des domaines clés. Autre obstacle à la mise en place des rêves fous de Katarina Barley, c’est que pour obtenir le vote à la majorité, il faut une décision unanime.

 

Le Média en 4-4-2

partage cet article !