Grande-Bretagne : La reine est morte, Charles III s’assied sur le trône et les Britanniques s’appauvrissent

Humour

mise à jour le 14/09/22

En France on peut discuter de tout, sauf des chiffres du gouvernement. Au Royaume-Uni, on peut tout critiquer, sauf la reine.

La BBC se fait un plaisir de diffuser toutes les nécrologies préparées de longue date : « Une longue vie marquée par le sens du devoir », « Les dirigeants mondiaux se souviennent d’une “reine au grand cœur” ». Elle aura surtout marqué la fin d’une époque, celle du chapeau.

Les Britanniques s’appauvrissent

Quant aux Britanniques, leur espérance de vie ne progresse plus, et même décline au Pays de Galles et en Ecosse. Pour faire face à l’inflation, les grèves continuent pour des augmentations de salaire. L’inflation a déjà dépassé 10 % sur un an (un record dans les pays du G7). Elle pourrait dépasser 20 % en 2023. Ce ne sont pas seulement les bas salaires qui sont rejetés, ce sont plus largement la dégradation des conditions de travail, la précarisation, la multiplication des petits boulots mal payés qui poussent à faire des journées à rallonge.

Les grèves sont annulées en l’honneur de la reine

À la suite du décès de la reine, trois syndicats britanniques représentant les postiers et le personnel des transports ont suspendu leurs grèves prévues pour les 15 et 17 septembre. Le congrès annuel de la Fédération des syndicats est reporté. Même Jeremy Corbyn, travailliste assez radical pour avoir été qualifié d’antisémite, a tweeté : « Mes pensées vont à la famille de la reine qui fait son deuil, ainsi qu’à ceux ici et dans le monde qui pleureront sa mort. J’ai pris du plaisir à discuter avec elle de nos familles, de nos jardins et de la fabrication de confitures. Que son âme repose en paix. »

Réactions à l’étranger : qu’a-t-elle fait durant son règne ?

Le patrimoine de la famille royale : 28 milliards d’euros

– Le palais de Buckingham,
– le château de Balmoral (200 millions d’euros),
– le château de Sandrigham (150 millions d’euros),
– des dizaines de milliers de bijoux,
– 200 000 œuvres d’art,
– des dizaines de milliers d’hectares agricoles, des biens immobiliers (qui ont rapporté 24 millions de livres en 2021),
– une collection de timbres (100 millions d’euros),
– une écurie de chevaux de courses qui rapporte plusieurs millions d’euros chaque année,
– le duché de Lancaster (20 millions d’euros de revenus privés par an).

Le roi ne paiera pas de droits de succession

Outre les biens de la Couronne, Charles III  va également hériter de la fortune personnelle d’Elizabeth II, estimée 430 millions d’euros, sans droits de succession, bien entendu.

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !