François Asselineau : comment un milliardaire ukrainien plume l’aviculture française

Économie

mise à jour le 14/10/22

L'Europe a supprimé les droits de douane à l'importation de poulets d'élevages en batterie en provenance d'Ukraine. La croissance des importations met en danger la filière avicole française qui, elle, est soumise à des règles de biosécurité.

Jet privé, yacht, palais imité du château de Versailles, l’oligarque ukrainien Yuri Kosiuk a une (petite) fortune de 1,5 milliard de dollars dans un pays où le smic est à 140 € mensuels. Il a été conseiller pour les affaires militaires du président Porochenko jusqu’en 2019 et fait à présent partie des oligarques qui dictent ce qu’il doit faire à Zelensky. Yuri Kosiuk ne peut plus exporter vers la Russie. Afin de lui venir en aide, depuis le 4 juin, l’Europe a supprimé les droits de douane pour sa production de très mauvaise qualité. En France l’importation de poulets avait augmenté de + 122 % au premier semestre 2022 — en raison du blocage du transport maritime vers le Moyen-Orient, les exportations avaient été réorientées vers les pays européens à portée de camion. Une hausse qui va s’amplifier au second semestre pour le plus grand profit de MHP, une « entreprise cotée à la Bourse de Londres et dont le siège social est à Chypre », et dont le propriétaire est le milliardaire ukrainien Yuri Kosiuk.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !