En chanson avec Klorokine : « Confinement »

18 février 2021 | Culture, Musique, Santé, Société, Vidéos

Klorokine3

Après la chanson « Ne la laisse pas tomber » reprise par Klorokine, revoici le duo avec cette fois « Confinement ». Et lorsque le confinement à répétition tourne à l’obsession, il y a de quoi inspirer Klorokine sur cette reprise de « Au suivant » de Jacques Brel.

Au suivant, au suivant, au suivant

Ruiné, sans mon salaire
Qui m’suffisait à peine
J’avais le rouge au front
Et le test à la main
Au suivant, au suivant

J’avais juste un p’tit rhume
Et nous étions 120
A être le faux cas
Qu’ils pouvaient ajouter
Au suivant, au suivant

C’était juste un éternuement
Et j’ai été compté
Au bordel environnant
D’une armée de média
Confinement, on nous ment !

Moi j’aurais bien aimé
Un peu plus de tendresse
Ou alors un toubib
Ou bien un vrai traitement
Mais Doliprane, c’est suffisant

Ce n’fut pas sous Sarko non
Ni même sous Flamby
Ce fut l’heure où l’on r’grette
D’avoir voté l’Guignol
Confinement, Re-confinement

Mais je jure que d’entendre
Ce président qui nous les presse
C’est des coups à vous faire
Des armées de dissidents
Confinement, confinement

Je jure sur la tête
De ma première vérole
Que cette voix depuis je l’entends
Tout le temps
Confinement, Re-confinement

Cette voix qui sent le fake
Et la mauvaise foi
C’est la manipulation
Et c’est la voix des tout-puissants
Confinement, Re-confinement

Et depuis chaque chaîne
A l’heure du grand JT
Avec leurs chiffres obscènes
Pour nous culpabiliser
Confinement, Re-confinement …

Tous les dupés du monde
Devraient s’donner la main
Voilà ce que la nuit,
Je crie dans mon délire
Confinement, déconfinement

Et quand je n’délire pas
J’en arrive à me dire
Qu’il est bien plus flippant leur couvre feu
Que leur confinement
Confinement, Re-re confinement

Un jour, plus de resto
Plus de culture, plus de plaisir
Même après l’vaccin
Qui nous rendra tous stériles
Confinement, Re-confinement