Covid-19 en Espagne : en cas de crise, un projet de loi prévoit de « saisir » des biens

Politique

mise à jour le 10/07/21

Le gouvernement de gauche de Pedro Sanchez veut s’emparer des biens des citoyens espagnols ? Pas encore voté, un projet de loi suscite déjà la controverse en Espagne. Selon le quotidien El Pais, le gouvernement pourrait, en cas de crise, notamment sanitaire, « saisir des biens » de manière temporaire et demander à des majeurs d’accomplir des « services personnels ».

Ces mesures seront « graduées et proportionnées à la situation qu’il faudra affronter » et seront limitées au temps nécessaire pour surmonter la crise, continue le quotidien. Le projet de loi prévoit également d’indemniser ceux qui verront leurs biens saisis temporairement ou leur activité suspendue le temps de la crise.

Empêcher de nouvelles pénuries

Le quotidien note que ce projet de loi donne les moyens d’empêcher de nouvelles pénuries, tel que le manque d’équipements de protection contre le coronavirus observé au début de la pandémie. « L’objectif principal de cette loi est de créer des “catalogues de ressources d’intérêt national” pour faciliter la gestion rapide des crises », détaille pour sa part le site d’information Confidencia Digital.

Avec ce texte, l’exécutif espagnol entend « améliorer le système de coordination entre les administrations pour disposer d’une “réserve de guerre” d’éléments prêts à faire face à des crises telles que le coronavirus, mais aussi à d’autres types de crises », ajoute le site.

Lire la suite de l’article…

partage cet article !