Chez Sanofi, 4 milliards d’euros pour les actionnaires et 1700 suppressions de postes

Économie

mise à jour le 05/02/21

L’entreprise pharmaceutique française Sanofi a publié, vendredi 5 février, un bénéfice net en progression de près de 340 % pour l’année 2020, passant à 12,3 milliards d’euros, contre 2,8 milliards l’année d’avant. Ces résultats sont liés à une importante plus-value de plus de 7 milliards d’euros, générée par la vente des actions que Sanofi détenait dans son partenaire Regeneron, une entreprise de biotechnologie américaine qui développe des anticorps de synthèse pour soigner le Covid-19 − dont Donald Trump, notamment, a bénéficié.

Le géant pharmaceutique publie ces résultats au lendemain d’une journée d’action à l’appel de la Confédération générale du travail (CGT). Plusieurs dizaines de salariés de Sanofi, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) puis à Paris, ont manifesté, jeudi, contre la stratégie du groupe. L’an dernier, le laboratoire avait annoncé quelque 1 700 suppressions de postes sur trois ans, dont environ un millier en France. Selon les syndicats, 364 postes en recherche et développement seraient menacés sur les sites français.

Une pilule qui passe mal alors que Sanofi, l’un des leaders mondiaux des vaccins, est largement critiqué après un revers dans le développement de son principal candidat-vaccin contre le Covid-19, désormais seulement attendu pour la fin de 2021.

Lire la suite de l’article…

partage cet article !