L’Ukraine bombarde un convoi de voitures se rendant dans la partie libérée de Zaporijia, 23 civils morts

Géopolitique

mise à jour le 30/09/22

Les Forces armées ukrainiennes ont bombardé une colonne de véhicules civils se tenant à la sortie de la partie libérée de la région de Zaporijia. Il y a 23 personnes tuées et 34 autres blessées. « Pour le moment, 23 morts et 34 civils cosaques blessés sont connus« , a écrit le président du mouvement Nous sommes avec la Russie, Vladimir Rogov, sur sa chaîne Telegram.


« Des militants ukrainiens ont commis un autre acte terroriste. Voyant comment la population se rendait en masse dans la partie libérée de la région de Zaporijia, ils ont frappé un convoi avec des dizaines de voitures de civils qui faisaient la queue dans la zone du marché sur l’autoroute Orekhovskaya pour quitter la partie de la région sous leur contrôle. Selon nos informations, il y a des victimes et de nombreux blessés », a-t-il déclaré à RadioSpoutnik via RIA Novosti.

L’armée de Zelensky veut empêcher les populations de quitter l’Ukraine afin de rejoindre la partie libérée depuis les référendums qui se sont terminés mardi 27 septembre et ont montré un soutien écrasant à l’adhésion à la Russie. C’est le jour de l’indépendance que Kiev a décidé de frapper fort ! Selon Vladimir Rogov, « Les nazis se vengent des gens qui ont organisé il y a quelques jours un rassemblement de masse expliquant qu’il est autorisé de partir pour le territoire libéré ».

La veille, c’est à Kharkov que plus de trente personnes avaient été tuées par les troupes ukrainiennes à la suite du bombardement d’un convoi de cinq voitures transportant des réfugiés. Il y avait des enfants parmi les victimes. Sept autres personnes ont été blessées et transportées à l’hôpital. Il n’y a pas un jour où les actes terroristes ukrainiens ne frappent les russophones.

Pendant ce temps là, Le Figaro, LCI… accusent la Russie de bombarder sa propre population avec des armes européennes livrées à l’Ukraine.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !