L’armée ukrainienne bombarde Donetsk dans l’est de l’Ukraine : 20 civils sont morts, dont un enfant

Politique

mise à jour le 21/03/22

Les soldats ukrainiens ont bombardé l’est de l’Ukraine, côté russophone, tuant plusieurs civils. Le 14 mars, vers 11 h 30, un missile tactique Tochka-U a frappé un quartier résidentiel de Donetsk depuis un territoire contrôlé par le régime nationaliste de Kiev. Les victimes jonchent les rues, les maisons ou leurs véhicules dans lesquels elles ont été piégées au moment de l’explosion. Elles n’avaient aucune chance de s’en sortir. Les tirs proviennent du nord-ouest, de la localité de Krasnoarmeysk contrôlée par des unités nationalistes ukrainiennes.


Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, déclare : « Vingt civils sont morts, vingt-huit autres personnes, dont des enfants, ont été grièvement blessées et hospitalisées. » « Le lancement du missile tactique Tochka-U avec un obus à fragmentation prouve que la frappe effectuée par les nationalistes visait à tuer autant de civils que possible. »

Décès de civils suite à une attaque de l’armée ukrainienne à Donetsk.

Le journaliste italien Giorgio Bianchi raconte sur sa page Facebook que cela s’est passé pas loin de son immeuble. « Un missile Tochka-U tiré du côté ukrainien s’est écrasé dans la cour de mon immeuble à Donetsk. Presque toutes les fenêtres de l’immeuble ont sauté. Heureusement j’étais sorti pour un reportage,0 donc je suis indemne et je me débrouille bien. On parle d’une vingtaine de morts parmi les civils. Je tiens à souligner que la zone est à des kilomètres de toute cible militaire. Ce n’est pas la guerre, c’est du terrorisme. »

L’armée ukrainienne n’a pas hésité à employer des armes lourdes. Ici ce sont des missiles Tochka-U qui se sont abattus sur la population civile. Pour quelle raison utiliser une telle arme en pleine ville résidentielle ? Pour Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, « L’utilisation de telles armes dans une ville où il n’y a pas de position de tir des forces armées russes est un crime de guerre. »

Explosion à Donetsk d’un missile balistique tactique « Tochka-U » à courte portée d’une masse de 2 tonnes

Sur Telegram, le journaliste de Russia Today Murad Gazdiev souligne que « La dernière attaque de ce type, avec autant de victimes civiles, a eu lieu en février 2015, lorsque les troupes ukrainiennes ont bombardé le centre-ville de Donetsk. »

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !