Boycott : L’acteur François Cluzet accuse les complotistes d’être des collabos antisémites

Cinéma, Faits-divers

mise à jour le 09/09/22

L’acteur François Cluzet qui n’existe que par ces petits coups de gueule, mais reste, on doit l’avouer, très performant comme cire-godasse de l’Elysée… est venu faire son cinéma dans l’émission C à vous sur France 5 du 8 septembre 2022. Il présentait le film les « Canailles ». On vous le dit d’emblée, c’est une merde stratosphérique, d’où la présence de l’acteur.


Celui qui s’érige en grand défenseur des minorités — sauf pour les non-vaccinés évidemment —  a tenu, dans sa grande bonté, à rappeler comment il se définissait : « comme une grosse dame noire lesbienne ». Une fois passée cette définition gênante, François Cluzet s’en est pris aux complotistes — et aussi à Jean-Marie Bigard, mais sans le citer. « Pour moi les complotistes, ils sont un peu comme les collabos. Certains en sont presque à faire des spectacles avec des antisémites, d’autres remettent en cause les attaques de New York… C’est pas possible enfin ! »

Pour le suiveur Cluzet, ne pas penser comme le mainstream, « c’est pas possible », car sinon on écoute les complotistes et « on se met à douter » dira-t-il. L’artiste préfère avaler d’emblée la soupe qu’on lui déverse. François il est comme ça, il bouffe à tous les râteliers de la bien-pensance et ça l’emmerde de voir des complotistes, qui, dans le doute, auraient peut-être raison et, de facto, seraient les véritables résistants. Donc, dans sa grande lâcheté, il ne creusera pas plus, car il ne sacrifiera pas son bien-être matériel, son cul bien au chaud au milieu des subventions du cinéma et ses liens privilégiés avec le pouvoir. Car l’acteur fait partie des 500 artistes et écrivains qui ont appelé à voter Emmanuel Macron. C’est un positionnement qui peut énerver certains Français qui le surnomment « le lèche-cul » en rapport avec ce sourire rampant lors de l’investiture de Macron (à visionner ci-dessous). Voir des collabos en regardant les complotistes, ça rassure l’acteur d’être peut-être du bon côté du manche, celui de la minorité du pouvoir qui emmerde la minorité qui résiste.

Nous appelons les « complotistes » à boycotter d’urgence tous les films de cette énergumène qui ne se gêne pas de collaborer avec le pouvoir en place ! Et pour vous donner envie de ne pas aller voir le film. On vous conjure de regarder la bande-annonce qui donne la température du navet. A boycotter, vous y gagnez du temps et de l’argent.

Marcel D.  pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !