Le plan immonde : Robert F. Kennedy Jr explique pourquoi Pfizer veut vacciner les enfants

Santé

mise à jour le 09/02/22

Tant que les vaccins sont sous autorisation d’urgence, les laboratoires ne peuvent être poursuivis. Une fois qu’ils sont approuvés, ils peuvent être poursuivis en Justice, sauf s’ils ont obtenu que le vaccin soit recommandé pour les enfants. Le laboratoire est à ce moment-là protégé contre toute responsabilité, même si un adulte reçoit ce vaccin. Pour obtenir cette recommandation aux enfants, Pfizer a caché qu’un enfant sur 1 300 (Maddy De Garay) ayant reçu le vaccin est à présent dans un fauteuil roulant à vie et ne peut être nourri que par un cathéter. Par extrapolation, un enfant sur 1 300 court un risque grave. Pfizer a transmis à la FDA que l’effet secondaire sur Maddie avait été un simple « mal au ventre »

Sur Odysee :

Le Média en 4-4-2

partage cet article !