Robert Kennedy Jr. : en juin 2020, Bill Gates parlait déjà du certificat de vaccination

31 décembre 2020 | Santé, Société, Vidéos

Robert Kennedy Jr. : En juin 2020, Bill Gates parlait déjà du certificat de vaccination
En juin 2020, Bill Gates parlait déjà du certificat de vaccination

Robert Kennedy Jr. a fait une découverte extrêmement intéressante sur Bill Gates.
Contrairement à ce que nous racontent les médias mainstream, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, prévoyait bien le certificat de vaccination lors d’une conférence TED (Technology, Entertainment and Design) en juin 2020. Pour une meilleure compréhension, l’équipe du 4-4-2 vous a traduit la vidéo en question ainsi que les commentaires sur l’Instagram de Robert Kennedy Jr., dont vous pouvez voir l’original ci-dessous.

Robert Kennedy Jr. :

« Des escrocs ont modifié les propos de Bill Gates lors d’une conférence TED en 2020, pour couper au montage sa prédiction que nous aurons tous besoin d’un passeport sanitaire numérique lié au vaccin.

Non sans efforts, nous avons retrouvé la vidéo originale. Les laquais de Gates sur réseaux câblés et chaînes de télévision + ses réseaux sociaux diffusés publiquement + les contrôleurs d’information lèche-bottes, tous insistent aujourd’hui sur le fait qu’il n’aurait jamais dit des choses pareilles. Ils disent qu’il n’a jamais eu l’intention de nous suivre et de nous tracer avec des puces corporelles ou des tatouages injectés. Ils rejettent ces propos en les qualifiant de « théories du complot ». Eh bien, le voici de la bouche même de Bill Gates. »

Si la vidéo ne s’affiche pas correctement cliquez ici.

En 2019, selon un article du Scientific American (magazine de vulgarisation scientifique américain) « pas encore supprimé », Gates a demandé au MIT (Institut de technologies de Massachusetts) de concevoir un système de coloration à points quantiques injectable, pour tatouer des informations médicales sous la peau des enfants, et de plus lisible par un iPhone.

 

La société de Gates, Microsoft, a breveté une sinistre technologie qui utilise des puces implantées avec des capteurs qui surveilleront l’activité cérébrale et celle du corps. Cette technologie promet de récompenser les êtres humains dociles avec des paiements en crypto-monnaies quand ils exécuteront des activités qui leur seront assignées.

 

Gates a aussi investi environ 18 millions de dollars dans la société MicroCHIPS, créatrice de dispositifs fondés sur des puces, en incluant les puces sous-cutanées de contrôle de naissance avec un système d’interrupteur sans fil (on/off) d’administration de médicaments contrôlable à distance par les autorités sanitaires.

 

En juillet 2019, bien avant la pandémie du Covid, Gates a acheté 3,5 millions de parts de la société SERCO, une société militaire privée en contrat avec le gouvernement britannique et américain, en charge de suivre et de tracer des infections pandémiques et la conformité des vaccins.

 

Pour faciliter notre transition à sa société de surveillance, Gates a investi un milliard de dollars, dans EarthNow, société qui garantit de couvrir le globe terrestre avec des satellites de vidéo surveillance 5G. EarthNow lancera 500 satellites permettant ainsi aux gouvernements et grosses entreprises de surveiller en direct pratiquement chaque « coin » de la Terre, donnant un retour vidéo instantané avec un retard d’une seconde. La fondation de Gates a aussi investi un milliard de dollars dans Crown Castle, qui détient des antennes espions 5G, incluant plus de 40 000 antennes-relais et 65 000 petites antennes.

 

S’il vous plaît, faites vos propres copies de ces extraits, étant donné que le pouvoir de Gates de faire disparaître les faits gênants s’étend chaque jour.