Le père du président Macron insulte le peuple de France : « Les Français sont très ingrats, mais ce n’est pas nouveau »

Politique

mise à jour le 19/04/22

Tel père, tel fils, nous direz-vous… Dans une  interview exclusive publié ce mardi 19 avril par l’Est républicain, Jean-Michel Macron , père du président, s’est laissé aller à quelque confidences. Très inquiet de la tournure que prennent les élections présidentielles et du score très honorable de la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, le paternel n’est pas très rassuré quand on lui pose la question de savoir si cela risque d’être serré : « Oui, peut-être. Ce n’est pas comme il y a cinq ans. Rien ne se ressemble jamais. »


Et comme les chats ne font pas des chiens, après les insultes du président Macron envers des millions de Français — « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder ». Jean-Michel Macron décide d’emboîter le pas au fiston : « J’ai beaucoup d’admiration pour la façon dont il dirige l’État actuellement. Je trouve qu’il faut avoir beaucoup de courage et que les Français sont très ingrats, mais ce n’est pas nouveau. J’approuve quatre-vingt-dix pour cent de ce qu’il fait. On n’est jamais d’accord à cent pour cent. Je ne suis pas un adepte d’une secte. »

Voici la réponse d’un twitto…

Il semble que les discussions familiales vont bon train sur le dos des petites gens et que si Macron était reconduit le 24 avril 2022, il lui faudra emmerder un peuple ingrat et le lui faire payer. Dans le cas contraire, si Marine Le Pen est élu présidente, Macron a assuré au journaliste Azzeddine Ahmed-Chaouch de Quotidien que « ce sera à cause des Français » et non de sa politique calamiteuse qui dure depuis cinq ans. La réponse est surréaliste !

Le Média en 4-4-2

partage cet article !