Kareem de RagnaRock : le président déclare la guerre au peuple français

Politique

mise à jour le 05/01/22

Mardi 4 janvier, dans une interview au Parisien, Emmanuel Macron a fait preuve d’une grande élégance de pensée et de hauteur de vue.

« En démocratie, le pire ennemi c’est le mensonge et la bêtise. La quasi-totalité des gens, plus de 90 %, ont adhéré » à la vaccination et « c’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie ».

Non, non, ce n’est pas une blague, le président de la République a dit ça. La réalité a dû contrarier les plans de Vanguard. Emmanuel a peur de son peuple auquel il  déclare la guerre. Il a peur également de ceux qui l’ont créé et commencent à vouloir s’en débarrasser.

Kareem, toujours plein de verve, depuis une aire d’autoroute, lui dit ce que le peuple pense de lui, des banques et de Big Pharma.

partage cet article !