Juliette, étudiante, et Ilan,16 ans : ras le bol de porter ce masque. Qu’est-ce qu’on a fait ? qu’est-ce qu’on vous a fait ?

Santé

mise à jour le 28/02/22

Juliette Deschateaux, fondatrice du collectif étudiant contre la tyrannie sanitaire (EMLU) — dont nous avions interviewé Laura et Simon — dit son ras-le-bol de ce masque qui pourrit la jeunesse française. Le ras-le-bol est à son comble pour cette jeunesse sacrifiée, maltraitée, déconsidérée.


Juliette en a marre de supporter l’irresponsabilité des autorités. « Ça fait deux ans qu’on nous fait porter le masque. On nous dit : vaccinez-vous, qu’on est les vecteurs de la maladie, qu’on nous dit qu’on est des assassins… » Le gouvernement est insensible, hermétique à la souffrance des jeunes Français dans les facs, lycées, collèges… « Donc là, ça devient vraiment trop. Le gouvernement ne lâche pas les mesures, n’allège pas les protocoles dans les facs, dans les écoles, dans les lycées. Le gouvernement ne lâche rien, il ne va pas alléger les mesures. Pour eux, il n’y a pas de souci. » Et pour Juliette, on marche sur la tête alors que « L’épidémie est contrôlée. On a un variant Omicron qui est un rhume. Aujourd’hui, il n’y a pas de retour à la vie d’avant. Là, ça commence à être trop. »

Et pour se faire entendre, le collectif lance le hashtag #JETOUFFE « Stop, c’est trop et on décide de lancer le hashtag #JETOUFFE pour que vous aussi vous puissiez vous libérer de ce masque. Parce que là, ce qui se passe, c’est qu’on fait porter le masque à des enfants de six ans. On ne sait pas pourquoi on leur fait porter, mais on leur fait porter. On est en train de formater des petits soldats qui obéissent au doigt et à l’œil sans savoir pourquoi. Et ça, c’est vraiment grave. Donc, maintenant, bas les masques, hashtag #JETOUFFE et libérez-vous de ce masque aussi. »

Pour Ilan, 16 ans, le constat est le même « On est bientôt en mars 2022 et ça fait maintenant deux ans qu’on nous punis, qu’on nous met des contraintes tout le temps. Disons qu’on nous a privé de notre jeunesse pour un virus qui ne nous tue pas. Est ce que vous vous rendez compte ? Ça fait deux ans qu’on nous empêche de respirer les petits qui ont six ans. On dit contre un petit de six ans qui doivent porter ça pendant 8 h par jour sans que personne s’indigne. Vous trouvez ça normal ? Là, on en a marre. Qu’est ce qu’on vous a fait ? Qu’est ce qu’on a fait ? »

Tous les liens utiles concernant le collectif « Les Étudiants Militants Libres & Unis » (EMLU) :

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !