Marcel D. reçoit Laura et Simon du collectif « Les Étudiants Militants Libres & Unis » (EMLU)

Santé

mise à jour le 15/09/21

Dans cet entretien, vous allez découvrir une jeunesse qui ne se laisse pas faire, une jeunesse qui fait front, qui tend la main à ses camarades dans le désespoir. Un grand merci à Laura et Simon qui font le travail que l’Etat français ne fait pas. Partagez ce témoignage autour de vous, l’avenir de notre jeunesse est là.

Pour cet « Appel à Témoins » (vidéo ci-dessous), j’ai eu l’immense plaisir de recevoir Laura, qui vient de terminer son cursus en juin de cette année, et Simon qui a encore le nez dedans. Tous les deux font partie du collectif « Les Étudiants Militants Libres & Unis » (EMLU). Un collectif qui a vu le jour le 28 août 2021 à la suite de rencontres dans les manifestations et qui comptabilise à ce jour 432 membres, principalement grâce au bouche-à-oreille. Le but ? Regrouper les étudiants. « Il est important que les étudiants se mettent en marche aussi […] de combattre tous ensemble », nous dit Laura.

« Pour nous, ça (le pass sanitaire) reste une forme de discrimination. En fac, le pass sanitaire est demandé, ce qui veut dire que ça limite les gens, ça sépare les jeunes. Pour pouvoir faire des études, on n’a plus choix. Certains jeunes se sentent très seuls, ils ne savent pas comment faire. Ce pass sanitaire a créé un fossé… »

A la question des effets de la crise sur les étudiants, Laura est très claire : « Il faut savoir que beaucoup d’étudiants se sont suicidés […] Il y a un impact psychologique énorme sur les étudiants. Techniquement, ils ne peuvent pas se soigner, car ils n’ont pas les moyens, ce n’est pas pris en charge. » Pour Simon « l’année dernière, les cours étaient à distance et cela a totalement désociabilisé les étudiants. »

L’objectif pour l’EMLU est de permettre aux étudiants de sortir de l’isolement, d’en discuter, afin de retrouver un peu d’espoir. L’aspect juridique est aussi là pour aider les étudiants dans leur démarche. Bientôt des collectifs dans toute la France, que ce soit Bordeaux, Paris, Nantes…

Tous les liens utiles concernant le collectif « Les Étudiants Militants Libres & Unis » (EMLU) :

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !