Marcel D. reçoit DJ Prana qui sacrifie son métier plutôt que d’appliquer la ségrégation

Interviews

mise à jour le 16/10/21

Pour cet « Appel à témoins », j’ai reçu DJ Prana. Musicien depuis 17 ans, il a décidé, à partir du 9 août 2021, de ne plus jouer dans des lieux où la ségrégation s’est faufilée avec le passeport sanitaire. Un énorme sacrifice pour un homme qui fait ce métier par passion. Nous sommes donc face à un homme qui ne souhaite pas participer au jeu du pouvoir profond :


« C’est au-dessus de mes forces. Je suis quelqu’un plein d’énergie, mais j’en ai pas là-dedans. » A l’instar d’un Mysa qui joue du côté de l’honneur, DJ Prana a choisi aussi cette étape de montagne : « J’ai des nièces, des neveux, des sœurs et j’ai pas envie de laisser le pays comme ça, à l’abandon. Si tous les gens éveillés et résistants partent… ce sera encore plus facile pour les forces sombres d’opérer. »

Dans cette entrevue, vous allez découvrir un homme droit dans ses bottes, relié au réel, aux valeurs fondamentales que la crise veut faire disparaître, et qui décide de parler, de s’exprimer en appelant ses compatriotes à faire de même. Un grand merci à DJ Prana pour cet entretien.

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !