Foire de Tours : le Pass sanitaire n’est plus obligatoire, le peuple gagne du terrain

Santé

mise à jour le 07/07/21

Foire Expo de Tours

Le Pass sanitaire n’est finalement plus obligatoire pour entrer dans la Foire de Tours, depuis ce vendredi soir. Un énième rebondissement, un jour seulement après l’obligation du Pass jeudi soir. Exposants et organisateurs, en colère, sont maintenant soulagés.

 

Des clients ont fait demi-tour

« Seulement 4 % de la jauge aujourd’hui, ça fait 40 personnes ! » lance une commerçante. « Il y a des clients qui ont fait demi-tour en arrivant devant les portes. Personne n’était au courant. Aussi bien pour le public que pour nous, c’était inadmissible » explique Christine Lebouvier, exposante pour Confort bien-être.

Rebondissement : « Super, plus de pass ! »

Les exposants de la Foire de Tours font exploser leur joie, en apprenant la nouvelle. « On va enfin pouvoir travailler et retrouver le public qu’on attendait ! » Aux abords des stands, c’est le soulagement après une première journée d’ouverture du salon désertée par le public, ce vendredi 2 juillet, après l’obligation la veille de présenter un pass sanitaire. Finalement, énième revirement en fin de journée : le Pass sanitaire n’est plus obligatoire, mais une jauge de 1 000 personnes est maintenue pour les halls seulement.

« La préfecture nous autorise à faire cette foire à deux niveaux. D’un côté, le village gastronomique, sans Pass sanitaire, ni contrôle de jauge particulier. Et de l’autre, elle nous a autorisés à avoir mille personnes à l’instant T sur l’ensemble de la foire, hors village », détaille Christophe Caillaud-Joos, directeur général de Tours événements et de la Foire de Tours. 

Un rebondissement 24 heures seulement après l’annonce d’un pass sanitaire obligatoire jeudi soir. « Il y a eu un peu de cafouillage, il faut le reconnaître, de part et d’autre, mais le résultat est plutôt positif, c’est ça qui compte », tempère l’organisateur. Le cafouillage aura quand même gâché l’ouverture du 100e anniversaire du salon. Des allées désertes, où errent seulement les exposants d’un stand à l’autre.

Lire l’article.

partage cet article !