Covid-19 : La présidente du Covars, Brigitte Autran, annonce le retour du masque obligatoire

Ingénierie sociale, Politique, Santé

mise à jour le 04/10/22

Parce que le col roulé, la doudoune et la cagoule, c’est beaucoup moins marrant sans le masque, Brigitte Autran — présidente du Covars (Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires) — lance une annonce choc ce mardi 4 octobre sur RMC : « Aujourd’hui, le Covars étudie le retour du masque obligatoire dans certains espaces. […] Personne n’a réintroduit l’obligation du masque, mais tout le monde l’étudie. » Si la tolérance au masque est à l’étude, la tentative de foutage de gueule, elle, avance non masquée et sans étude préalable.

La présidente du Covars, qui a succédé au Conseil scientifique, ajoute : « Tous les indicateurs sont en augmentation, les taux de positivité, d’hospitalisation, de consultation aux urgences et même une amorce d’augmentation du taux d’hospitalisation en réanimation. Donc oui, nous sommes dans cette huitième vague. Il faut vraiment porter des masques. On est vraiment dans une vague ascendante. Il reste recommandé de porter des masques de façon très fréquente, dès qu’on est dans un environnement où la distanciation sociale n’est pas respectée. »

Après cette annonce, très peu populaire, il ne manque plus au gouvernement qu’à étudier la réaction des Français sur internet et dans la rue pour juger s’il sera possible de les obliger à se masquer ou seulement le recommander. Le risque est grand de se prendre la colère de ceux qui voient déjà leurs factures d’énergie exploser et à qui on menace de couper l’électricité. L’hiver s’annonce très rude !

Le Média en 4-4-2

partage cet article !