Saranrat Sariman, 29 ans, décède d’une embolie pulmonaire 6 jours après le vaccin Moderna

Santé

mise à jour le 03/12/21

Surnommée la « Rêveuse » par ses amis et sa famille, Saranrat Sariman, une jeune femme de 29 ans, est décédée le 28 novembre 2021 à Bangkok après une vaccination croisée avec Sinovac [vaccin chinois] et Moderna dans un hôpital privé. Le 1er décembre, à l’église Somboon Gospel à Prachuap Khiri Khan, au milieu d’une atmosphère de tristesse de la famille et des proches, une cérémonie funéraire a eu lieu pour le décès de Saranrat Sariman.


Le 20 octobre 2021, Saranrat Sariman a reçu la première dose, un vaccin Sinovac et le 22 novembre, celui de Moderna. La nuit après cette dernière vaccination, elle a ressenti des douleurs thoraciques, une  tachycardie. Le 23 novembre sa tension artérielle était normale, mais son rythme cardiaque était rapide : 130 battements/min. Très fatiguée, elle quitte le travail pour se reposer.

Lors de la cérémonie funéraire de Saranrat Sariman.

Le 25 novembre 2021, ses symptômes ne s’étant pas améliorés, elle se rend à l’hôpital pour signaler ses symptômes au médecin. Elle déclare qu’elle vient d’être vaccinée contre le covid. Mais le médecin a évalué que les premiers symptômes étaient de type thyroïdien. Elle fera donc une prise du sang et prendra rendez-vous pour avoir les résultats le 26 novembre. À son arrivée le 26 novembre, Saranrat Sariman a eu une crise. Il a fallu l’emmener à l’hôpital pour une prise de sang, un électrocardiogramme. Les résultats des tests thyroïdiens montrent qu’il ne s’agissait pas de thyroïde. Puis les symptômes s’aggravent. Épuisée, elle décède. Petit Rêve est mort. L’hôpital a déterminé que la cause du décès était une embolie pulmonaire (caillots de sang dans les poumons).

Mme Pornnapat McCadel (Sariman), sœur aînée, a déclaré : « Je voudrais demander justice, car je suis sûre que ma sœur est décédée des suites d’effets indésirables après la vaccination. »

Saranrat Sariman n’avait aucun problème de santé. Par conséquent, la famille et les proches pensent que ce décès était dû à la vaccination. La famille ne s’attendait pas à une perte soudaine.

Photo Facebook de Saranrat Sariman.

Une chanson de ses amis lors de la cérémonie funéraire en hommage à la « Rêveuse » Saranrat Sariman.

partage cet article !