Marcel en a ras le cul du Covid-19 : la révolte gronde !

Politique, Santé

mise à jour le 05/03/21

Ras le cul

Confinement, vaccin, Covid, variant, couvre-feu… Ces mots qui nous agacent à longueur de journée, le peuple n’en peut plus. 

On va pas se mentir, on est sur les dents, à deux doigts de péter du rotule, bientôt en mode Disiz La Peste – J’pète les plombs ! Le calme apparent est trompeur et Macron est très au courant qu’il marche sur des œufs, la biscotte à la main, un beurrage un peu trop appuyé et c’est le drame, le cauchemar des Gilets Jaunes est dans sa tête.
Si les villes de Nice et Dunkerque jouent le rôle de confinement le week-end, c’est juste pour faire un test, voir si c’est applicable à d’autres villes, départements, régions… Et dans cette bataille navale à grande échelle, l’exode des habitants se fait sentir et quand une population se tire avec la valise en carton, c’est qu’ils veulent échapper à la terreur, car, disons-le clairement : on en a ras le cul, plein les guiboles de leurs conneries !

« N’ayons pas peur de le dire, de le crier, de l’écrire, la colère saine est légitime et libératrice ! »

Comme dirait Mme Marcel (fan de Bigard), qu’ils aillent tous se faire enculer et qu’ils suc… des bit.. en enfer (elle est fan de l’Exorciste aussi). Pendant que les féministes combattent le manspreading avec le masque sur le nez et qu’on assassine Monsieur Patate à coup de genré dans la gueule, des étudiants crèvent la dalle, font la queue comme des clodos pour bouffer ou choisissent dans le meilleur des cas, d’abandonner leurs études et dans le pire des cas d’abandonner la vie !

La désinformation est à son maximum et c’est cette désinformation de plus en plus visible qui commence à énerver le peuple, d’où l’importance de partager les vérités sur les réseaux : Le réseau sentinelle des médecins de terrain démontre qu’il n’y a pas d’alerte Covid-19 sur le territoire. Il suffit de mettre le nez dehors ou de causer avec ses collègues pour se rendre compte qu’il ne se passe pas grand-chose. En revanche, si t’allumes la téloche, le virus reprend forme comme une goutte d’eau sur un Gremlins ! C’est aussi l’avis de Victoria Abril, qui ne mâche pas ses mots et se fait censurer sur Youtube.

La gouvernance mondiale ou la révolte des nations ?

Oui, on en a marre, le ciel pointe son nez plein de vitamines D et ces cons du gouvernement veulent nous confiner. Alors qu’ils devraient nous dire d’ouvrir nos fenêtres et nos volets, de sortir prendre l’air et caresser le soleil…  C’est d’ailleurs ce que j’ai fait au Lioran entre deux descentes en luge, un vrai bonheur que de voir les gens sans ce masque à la con, d’apercevoir des visages qui rient aux éclats, bouffer de la crêpe, boire du vin chaud !

Bon, d’écrire cet article, ça m’a donné envie d’y retourner, je vais me refaire une descente ! A tchao les amis !

Marcel D.

partage cet article !