Malgré son taux de vaccination le plus élevé d’Amérique latine, le Chili se reconfine

Santé

mise à jour le 28/03/21

Reconfinement au Chili

Le Chili est le pays le plus avancé en Amérique latine pour la vaccination anti-Covid, mais il fait face à une brutale recrudescence des infections qui aurait forcé le gouvernement à imposer un nouveau confinement dès ce samedi 27 mars. 

Dans ce pays de 19 millions d’habitants, une campagne particulièrement efficace a déjà permis à six millions de personnes de recevoir au moins une dose de vaccin et à plus de trois millions d’être vaccinées.

Mais dès ce samedi, plus de 80 % de la population sont soumis à un nouveau confinement total, sans même la possibilité de sortir pour acheter des produits de base le week-end. 

Alors que les autorités sanitaires espèrent que les premiers effets de la vaccination se feront sentir en avril, le gouvernement du conservateur Sebastian Piñera a appelé la population à consentir « un dernier effort » pour vaincre la pandémie.

Le ministre de la Santé, Enrique Paris, a reconnu que le confinement était une mesure « dure mais nécessaire » pour contrôler le virus, notamment dans la région métropolitaine de Santiago de Chili, la région la plus peuplée du Chili avec 7,1 millions d’habitants.

Plus que le virus, le confinement ne serait-il pas l’occasion de « contrôler » le vote du 11 avril 2021 ? Il s’agit d’élire l’assemblée constituante chargée de rédiger une constitution pour remplacer celle de Pinochet ? La représentation indigène est posée, notamment celle des Mapuches. Quant aux partis, ils sont au coude à coude. Une fois de plus le confinement serait plus une décision politique, que sanitaire.

Lire la suite…

partage cet article !