Jean-Paul Rouve : « Baisser le chauffage c’est pas grave. […] Je suis heureux qu’il y ait l’Otan »

Humour, Portraits

mise à jour le 18/09/22

Les Français connaissent Jean-Paul Rouve par le biais de la troupe comique des Robins des Bois. Ce dernier s’est essayé à la géopolitique samedi 17 septembre 2022 sur RTL et c’est désespérant. Ce membre de la communauté du show-business, incapable de pondre un film ou un spectacle potable, reste tout de même performant — comme Kad Merad — pour demander aux Français de venir voir son film, où seul le chien, l’enfant ou la pluie qui tombe jouent parfaitement bien leur rôle.


Jean-Paul Rouve, il faut l’avouer, joue bien son rôle lorsqu’il se fou de la gueule des Français dans la série Les Tuche. Il le fait aussi bien sur RTL (voir vidéo ci-dessous). Il commence d’abord par donner son sentiment sur ce qu’il perçoit du monde qui l’entoure : « J’ai l’impression quelquefois d’être un peu extérieur à tout ça, d’être un peu à l’étranger, comme si j’étais à l’étranger. Vous voyez, on se détache un peu des choses. L’actualité passe, ça va tellement vite, on entend quelque chose… » Il avoue d’emblée ne rien comprendre, ne rien saisir de ce qui se passe, être étranger à l’actualité, être détaché du réel. Mais cet aveu ne l’empêchera pas d’analyser ce qu’il ne connaît pas, ce à quoi il est étranger. Pour lui la chose la plus importante, ce n’est pas le chômage, le mal-logement, la pauvreté, l’insécurité ou les 12 millions de Français qui n’ont pas les moyens de se chauffer correctement. Non ! le plus important pour le « comique », c’est la guerre en Ukraine : « La chose la plus importante là, c’est la guerre en Ukraine, il faut pas l’oublier que c’est très grave. »

Ce qui va suivre est le summum de la bêtise, de l’insulte, de la niaiserie propre au show-bizness parasitaire. Le comique des Robins des Bois se croit en 1933 et accuse — comme François Cluzet — des hommes politiques et des Français d’être les collabos de 1942. « J’ai l’impression quelquefois d’être en 1933. D’entendre des gens en France, des hommes politiques dire des choses terribles […] qu’est-ce que ces gens auraient fait en 42 ? Donc tous les partis extrémistes français, tous disent des choses terribles. »

Et comment notre businessman totalement déconnecté de la réalité se rassure-t-il ? « Je le dis sincèrement, je suis heureux qu’il y ait l’Otan. Et si cet hiver, on doit baisser le chauffage, eh bien, c’est pas très grave. » Voilà, Jean-Paul Rouve est heureux d’être derrière l’Otan, ce même Otan qui a décimé la Libye. Sept mois de bombardements aériens, 26 323 sorties, 9 658 raids, 7 700 bombes, ont dévasté le pays, causé des centaines de milliers de morts et rétabli l’esclavage des Noirs que l’on a vus enfermés dans des cages. Jean-Paul est rassuré d’être du bon côté, celui des « résistants » planqués dans son théâtre, étranger à ce qu’il se passe en France. C’est pas grave si les prix augmentent et que le chauffage coûte un bras. Jean-Paul lui, a le cul au chaud avec la niaiserie au bout de la langue, bien caché derrière l’Otan qui ne sert que les intérêts américains. Mais n’oublions pas, que, avant tout, Jean-Paul est venu faire la promotion de son spectacle J’ai Pas L’air dont le teaser donne juste envie de ne pas y aller.

Comme au Média en 4-4-2, on donne toujours des conseils utiles, des tutos sympas, on s’est dit qu’en ces temps de guerre, un spectacle comme le tien, Jean-Paul, ça doit bouffer du kW/heure tous ces projecteurs. Chauffer toutes ces salles de spectacle, c’est pas bon pour l’Ukraine. Donc on conseille fortement aux Français de boycotter tes spectacles, Jean-Paul. On est certains que tu comprendras en tant que grand résistant, hein ? Il faut penser à l’Ukraine champion ! C’est pas si grave après tout !

Vivement que le cinéma crève pour qu’il ressuscite !

Bonus ! Jean-Paul et sa rencontre avec le très sympathique Macron :


Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !