Anxiolytiques, antidépresseurs, hypnotiques : une consommation en augmentation

Santé

mise à jour le 29/05/21

consommation d'anxiolytique en hausse - Kazejin

Les mesures prises en raison du coronacircus continuent de détruire la santé mentale des Français. La consommation d’anxiolytiques, d’antidépresseurs et d’hypnotiques augmente.

La santé mentale des Français a été fortement éprouvée pendant la crise sanitaire. En effet, « l’usage de médicaments anxiolytiques, hypnotiques mais aussi plus récemment antidépresseurs, ne cesse d’augmenter », selon un rapport officiel publié jeudi 27 mai et relayé par L’Obs.

Au total, entre mars 2020 et avril 2021, « une augmentation de + 1,9 million de délivrances d’antidépresseurs, + 440 000 délivrances d’antipsychotiques, + 3,4 millions de délivrances d’anxiolytiques et + 1,4 million de délivrances d’hypnotiques » a été observée par rapport aux données initialement attendues sur la période.

22 % des Français souffrent d’un état dépressif

La hausse constatée s’est de surcroît accentuée en 2021 : quelque 190 000 nouveaux patients ont été traités par anxiolytiques, soit une augmentation de 15,2 % et 80 000 par hypnotiques, soit + 26,4 %. « Cette forte augmentation de la prescription des médicaments des troubles de la santé mentale concernait cette fois aussi les antidépresseurs (+ 23,0 % depuis début 2021, soit 120 000 nouveaux malades traités). »

La pandémie de Covid-19 a eu un impact psychologique significatif sur les Français : 22 % de la population souffre d’un état dépressif et 9 % des Français ont eu des pensées suicidaires au cours de l’année, expose l’enquête CoviPrev.

Lire l’article…

A lire sur Le Média en 4-4-2 :

Forfaits psy gratuits : l’arnaque continue

partage cet article !