Sheila lutte finale pour AstraZeneca, Jean Castex et le gouvernement

21 avril 2021 | Santé, Société, Vidéos

Sur 60 000 doses réservées le week-end dernier, seulement 10 000 ont été injectées à des plus de 55 ans. Une rumeur du Canard Enchaîné prête donc à Jean Castex l’idée de faire mener une campagne pro-vaccination par des stars de plus de 55 ans. Sheila, par exemple. En fait Sheila a 70 ans, comme les personnes réticentes à ce fabuleux cadeau qu’est le vaccin AstraZeneca dont on liquide les stocks, vu que plus personne n’en veut. Nos baby-boomers restent à séduire !

Castex joue la qualité : celle du vaccin, celle de la chanteuse…

Castex, né vingt ans après Sheila, n’a pu être un de ses fans. Sa mère étant décédée l’an dernier, qui donc a pu lui donner cette idée saugrenue ? Certes une chanteuse comme Véra Lynn a participé à la propagande de guerre. Et puisque nous sommes en guerre, Sheila pourrait chanter, au lieu de l’hymne des soldats We shall meet again (Nous nous reverrons…après la victoire), Nous nous reverrons… après le vaccin. C’est drôle, mais tout cela sonne faux : fausse guerre, fausse chanteuse, faux vaccin, fausse pandémie.

A la question de savoir si cela va faire décoler la carrière de Sheila ou celle d’Astrazeneca ou les deux, on ne sait pas, mais une chose est certaine, on se marre bien sur les réseaux sociaux.

Dernière nouvelle !

Sheila à propos de Castex : « Quel grand manque d’élégance ! »

Après AstraZeneca, c’est au tour de Sheila d’être victime d’une mauvaise publicité. Elle trouve « très embarrassant de se retrouver associée à un projet de campagne de vaccination lié à une marque de laboratoire sans avoir été contactée, ni de près ni de loin ». « Il faudrait que Sheila se fasse vacciner », aurait répété le Premier ministre auprès de ses équipes. Une vaccination initialement proposée sur la base du volontariat est en train de devenir une obligation. Sheila a revendiqué sa pleine liberté de choix. Elle nous montre l’exemple.