26 décembre 2020 : recours du Pr Christian Perronne contre la décision illégale de l’AP-HP

Politique, Santé

mise à jour le 10/01/21

Nous reproduisons ci-après le communiqué de l’avocat du Pr Christian Perronne, Me Thomas BENAGES, qui a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de Paris, contre la décision de l’AP-HP du 16 décembre 2020, mettant fin à ses fonctions de Chef de service.

Maître Thomas BENAGES

Communiqué du 26 décembre 2020 envoyé à l’AFP

Aujourd’hui, 26 décembre 2020, le Pr Perronne a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de Paris, par l’intermédiaire de son avocat Me Thomas Benages, contre la décision de l’AP-HP du 16 décembre 2020, mettant fin à ses fonctions de Chef de service.

Par ce recours, le Pr Perronne soutient que la décision de l’AP-HP est illégale en ce que :

  • La sanction lui a été notifiée sans qu’il ait eu la possibilité de faire valoir ses moyens de défense.
  • L’AP-HP a commis une erreur manifeste d’appréciation en le sanctionnant, pour avoir mentionné dans le documentaire Hold-Up, comme source, le Dr Nathan Peiffer-Smadja, alors que le même Dr Nathan Peiffer-Smadja s’est livré à une forme de cyber-harcèlement à l’encontre du Pr Perronne, sans en être pour sa part sanctionné par l’AP-HP.
  • La décision de l’AP-HP porte atteinte à la liberté d’expression d’un enseignant chercheur, qui est une liberté fondamentale.

Lien Facebook : Christian Perronne Officiel

partage cet article !